Les bébés malformés du Contergan // Colère aux Îles Eparses | Droits et libertés | DW | 10.12.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Droits et libertés

Les bébés malformés du Contergan // Colère aux Îles Eparses

Le médicament Contergan pris par de nombreuses femmes pendant leur grossesse a provoqué de graves malformations chez les bébés.// Quand Madagascar et la France se disputent les Îles Eparses, sur fond de reproches de néocolonialisme.

Écouter l'audio 12:29

A la fin des années 1950, début des années 1960, beaucoup d’enfants sont nés malformés, dans plusieurs pays. Ces enfants n’avaient pas de bras, des orteils en surnombre, pas de jambes… leur point commun, c’est que leur mère avait pris un médicament durant leur grossesse. On en parle à l’exemple du Brésil dans un instant, où l'industrie pharmaceutique veut cesser de verser une pension aux victimes des médicaments.
Après, nous reviendrons sur une polémique qui allie les enjeux de pouvoir politique et économique, le néocolonialisme et l’affirmation d’une identité propre : les îles Eparses, revendiquées par la France et Madagascar.