Le rhinocéros blanc du Nord en passe d′être sauvé ? | International | DW | 11.09.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

Le rhinocéros blanc du Nord en passe d'être sauvé ?

Alors que la famille des rhinocéros du Sud compte encore plusieurs milliers d'individus, celle du Nord n'en a plus que deux. Mais une équipe de scientifiques a réussi à créer deux embryons, porteurs de tous les espoirs.

Cela fait des années qu'une équipe internationale de scientifiques travaille sur un projet pour le moins original. Objectif : sauver une espèce qui en réalité a déjà disparu.

Car si Najin, 30 ans, et sa fille Fatu, 19 ans, habitent encore dans une réserve dans le centre du Kenya, le dernier représentant mâle de l'espèce du rhinocéros blanc est, lui, décédé l'an dernier. Autant dire que lorsque les deux femelles mourront, il n'y aura plus personne.

C'était sans compter l'idée des scientifiques de congeler du sperme de quatre rhinocéros mâles, entre-temps décédés. Et c'est en utilisant ce sperme et les ovocytes des deux femelles Najin et Fatu que le miracle s'est produit : deux embryons ont pu être créés, lors d'une opération à haut risque, comme l'explique Thomas Hildebrandt, l'un des participants allemands au projet : 

"Il faut comprendre pourquoi nous étions si anxieux : nous opérons sur des vaisseaux sanguins extrêmement étroits et notre aiguille peut faire des trous d'environ deux millimètres. Si un vaisseau est entaillé ou transpercé, l'animal se vide de son sang et meurt. Il s'agissait donc à la fois de sauver l'espèce sans la tuer."

Finalement, tout s'est bien déroulé et les embryons vont désormais être précieusement conservés. Car l'obstacle suivant consiste à trouver une technique pour implanter ces embryons dans des mères porteuses, en l'occurrence des femelles rhinocéros blancs ... du Sud; Les femelles du Nord étant toutes les deux dans l'impossibilité de mener une grossesse à son terme. Et les scientifiques n'ont pas intérêt à traîner. Thomas Hildebrandt explique pourquoi :

"Nous voulons absolument que le bébé rhinocéros blanc du Nord puisse grandir avec les deux femelles de son espèce. C'est un défi car la gestation chez les rhinocéros dure 16 mois. La première naissance devrait avoir lieu dans trois ans. C'est donc très ambitieux."

Le chemin est donc encore long pour sauver le rhinocéros blanc du Nord.

Et même si les scientifiques réussissent à faire naître la prochaine génération, ils mettent en garde : l'origine du problème reste le braconnage, c'est donc le comportement humain qu'il faudra donc changer de manière radicale.

 

 

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !