Le racisme, une histoire d′émotions ? // Le mouvement Black Lives Matter résonne au Japon | Vu d′Allemagne | DW | 17.06.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Le racisme, une histoire d'émotions ? // Le mouvement Black Lives Matter résonne au Japon

Comme dans de nombreux pays, le mouvement Black Lives Matter a trouvé un écho au Japon. L'occasion pour les militants antiracisme de dénoncer les discriminations qui touchent particulièrement les Japonais noirs et métis. En deuxième partie du magazine, entretien avec la sociologue Yasemin Ural, sur les émotions qui jouent un grand rôle dans le mouvement de contestation et la perception du racisme.

Écouter l'audio 17:40

Le mouvement Black Lives Matter résonne jusqu’au Japon. Après Osaka, la troisième plus grande ville du pays, la capitale Tokyo a accueilli le week-end dernier une marche antiracisme, en soutien aux protestations contre les violences policières aux Etats-Unis. Né sur les réseaux sociaux, le mouvement japonais appelle aussi l’archipel à dénoncer les discriminations raciales qui touchent les personnes d’ascendance africaine au Japon, et dont souffrent particulièrement les Japonais métis.

Pour les communautés noires, le mouvement est l’occasion de faire davantage connaître leurs revendications, et de mettre sur le devant de la scène la question raciale trop peu abordée sur l’archipel. Un reportage à Tokyo de notre correspondante, Aimie Eliot. 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++++

Le rôle des émotions dans la perception du racisme

De nombreuses manifestations, comme ici à Cologne le 6 juin, ont eu lieu aussi en Allemagne après la mort de George Floyd aux Etats-Unis

De nombreuses manifestations, comme ici à Cologne le 6 juin, ont eu lieu aussi en Allemagne après la mort de George Floyd aux Etats-Unis

Le racisme est revenu au premier plan ces dernières semaines à travers le monde, dans le sillage des manifestations Black Lives matter. Une enquête est justement lancée cette semaine en Allemagne auprès de la population noire. L'objectif d'Afrozensus est de recenser la manière dont les Afro-Allemands se sentent intégrés à la société dans laquelle ils vivent ainsi que leurs expériences de ce qu'on appelle la "discrimination intersectionnelle".

Lire aussi → En Allemagne, la violence policière vise aussi les Noirs

Malgré la pandémie de coronavirus, plus de 15.000 personnes ont participé à une manifestation contre le racisme à Berlin le 6 juin dernier

Malgré la pandémie de coronavirus, plus de 15.000 personnes ont participé à une manifestation contre le racisme à Berlin le 6 juin dernier

L'intersectionnalité est un concept sociologique qui aborde la question des discriminations par le croisement des différents systèmes de domination, comme par exemple le système capitaliste avec le système patriarcal, le système des classes avec celui de la race. 

"Il y a des normes dans chaque système et c'est le croisement de ces normes qui crée des problèmes", explique Yasemin Ural, sociologue et chercheuse au centre "Affective societies" de l'Université libre de Berlin. "Par exemple si vous êtes une femme noire handicapée, vous êtes discriminée d'une autre manière qu'une femme noire riche sans handicap."

Ecouter aussi → Quand les statues glorifient le racisme - Magazine Pulsations du 9 juin 2020

Yasemin Ural travaille sur le rôle des émotions dans les questions de l'appartenance à la nation et les discriminations. Nous nous sommes entretenus avec elle sur les raisons qui peuvent expliquer la contagion du mouvement Black Live Matters parti des États-Unis aux autres pays du monde, et plus précisément en Allemagne.

Nous avons aussi parlé de la perception du racisme. Il ne s'agit pas de porter un jugement mais de comprendre les mécanismes émotionnels qui se produisent des deux côtés.

Vu d’Allemagne est un magazine proposé par Hugo Flotat-Talon et Anne Le Touzé. Vous retrouvez tous les numéros du magazine Vu d'Allemagne dans la médiathèque. 

La rédaction vous recommande