Le racisme dans la police allemande // La pauvreté périodique des femmes sans tampons | Droits et libertés | DW | 22.07.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Droits et libertés

Le racisme dans la police allemande // La pauvreté périodique des femmes sans tampons

Des personnalités allemandes reçoivent des menaces de la part d'un groupuscule d'extrême-droite appelé "NSU 2.0". Et si des néonazis avaient infiltré les forces de l'ordre en Hesse? // Les femmes les plus pauvres n'ont pas accès aux protections hygiéniques quand elles ont leurs règles, ce qui entrave leur scolarité ou leur vie professionnelle... un cycle vicieux.

Écouter l'audio 12:28

Est-ce que la police allemande est minée par l’extrême-droite ?

Une question d’actualité, alors que plusieurs personnalités politiques et des médias ont reçu des mails de menace signés "NSU 2.0" - une allusion au groupe terroriste d’extrême-droite NSU qui avait tué plusieurs étrangers au début des années 2000… or les données des personnalités visées ont été consultées auparavant depuis un ordinateur de la police.
Et ensuite on parlera de menstruations… et de la pauvreté de femmes qui n'ont pas les moyens de s'acheter des tampons ou des serviettes hygiéniques.

Une émission de Sandrine Blanchard, avec la participation de Lena Bodewein, Andreas Meyer Feist et Christian Schaaf.
Pour aller plus loin :

Voir la vidéo 01:36

Plus de honte d'avoir ses règles

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet