Le rôle des Casques bleus dans le scrutin en RDC | Afrique | DW | 28.03.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Le rôle des Casques bleus dans le scrutin en RDC

Le Conseil de sécurité a adopté à l'unanimité la résolution pour renforcer le mandat de la Monusco. Mais les autorités congolaises ne voient pas d'un bon oeil que les soldats de l'ONU se mêlent des élections.

Écouter l'audio 02:07

" La Monusco a des avions qui peuvent aider à transporter le matériel électoral"


Hier, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté à l'unanimité la résolution proposée par la France pour renforcer le mandat de la Monusco. La force onusienne en République démocratique du Congo est la plus importante au monde.

Les Nations unies sont dans le pays depuis près de vingt ans, mais les foyers de violences se multiplient: dans les deux Kivu, au Kasaï, en Ituri...

Le Conseil de sécurité a donc décidé que les Casques bleus resteraient au moins encore jusqu'en mars 2019 et qu'ils devront protéger les civils d'ici aux élections générales du 23 décembre. Seulement voilà, les autorités congolaises ne voient pas d'un bon oeil que les soldats de l'ONU se mêlent des élections.

Alors quel sera le rôle des Casques bleus avant, pendant et après le scrutin?

Ecoutez les réponses de notre envoyé spécial à New York, Saleh Mwanamilongo, en cliquant sur l'image ci-dessus.

 

Audios et vidéos sur le sujet