Le prix Mo Ibrahim à Mahamadou Issoufou : réactions au Niger | Arbre à palabre | DW | 12.03.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Arbre à palabre

Le prix Mo Ibrahim à Mahamadou Issoufou : réactions au Niger

Un "honneur pour le peuple du Niger" disent les partisans du président. "Une erreur" rétorquent les adversaires de Mahamadou Issoufou. La fondation Mo Ibrahim relève la hausse de plus de 16% du PIB du Niger en 10 ans et le leadership du président qui a respecté la Constitution de son pays. Or aux yeux de certains Nigériens, l'impact est inexistant.

Écouter l'audio 25:45

Le président sortant du Niger, Mahamadou Issoufou se voit attribuer l'édition de 2020 du prix Mo Ibrahim de la bonne gouvernance. Cette récompense est dotée de cinq millions de dollars soit plus de deux milliards 750 millions de Francs CFA versés sur dix ans, puis une allocation à vie annuelle de 200.000 dollars, soit un peu plus de 110 millions de francs CFA.

Augmentation de plus de 16% du PIB

Parmi les critères, le jury évoque plusieurs éléments, dont l'accroissement du Produit intérieur brut (PIB) du Niger durant les dix dernières années. Le fait aussi pour Mahamadou Issoufou de respecter la Constitution de son pays qui interdit un troisième mandat a joué un rôle.

Une mine d'uranium exploitée par Orano (ex-Areva) à travers la société Somair à Arlit

Le Niger possède un des plus importants gisements d'uranium au monde

Mais un prix dans un contexte de tensions électorales ? Un contexte de dénonciations de détournement de fonds destinés à l'achat de matériels militaires ? Des questions que beaucoup de nos auditeurs se posent et que nous essaierons de relayer dans ce débat.  

Trois invités autour de Fréjus Quenum :

- Hassoumi Massaoudou, proche collaborateur du président Mahamadou Issoufou, secrétaire général du PNDS au pouvoir, ancien ministre d'Etat de l'Intérieur, de la Défense, ou encore des Finances
- Maïkoul Zodi, coordinateur national de la campagne Tournons La Page (TLP)
- et Alioune Tine, ancien directeur d'Amesty International pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre, et fondateur du think-tank Afrikajom basé à Dakar au Sénégal.

Retrouvez le débat "arbre à palabre" chaque vendredi à 17H30 et chaque samedi à 7H TU !

Liens