Le ″Plan de Merkel pour l’investissement en Afrique″ | Vu d′Allemagne | DW | 22.11.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Vu d'Allemagne

Le "Plan de Merkel pour l’investissement en Afrique"

Les journaux sont revenus sur le sommet sur l’investissement en Afrique, le Compact with Africa : un programme initié par le gouvernement allemand. Il a été aussi question de la lutte contre le terrorisme dans le Sahel.

La lutte internationale contre le terrorisme dans le Sahel ne fonctionne pas. Mais que devraient-ils faire?, s’est demandée la Tageszeitung avant d’ajouter que les pays concernés ne le savent pas.

Dans toute la zone sahélienne, du Mali au Burkina Faso, sans oublier le Niger et la région autour du Lac Tchad, où le Nigéria, le Cameroun et le Tchad ont une frontière commune, ce sont des millions de personnes qui fuient les attaques terroristes, a rappelé la taz.

Compact with Africa

La Frankfurter Allgemeine Zeitung est revenue quant à elle sur un proverbe africain cité par la chancelière allemande, Angela Merkel, lors du Forum sur l’investissement en Afrique "Compact with Africa" qui s’est déroulé cette semaine à Berlin.

Le proverbe en question dit : "Si vous voulez savoir comment les affaires marchent sur le continent, alors, vous devez vous y rendre ». Une manière pour la cheffe du gouvernement allemand d’inciter les hommes d’affaires à investir en Afrique.

Douze pays africains participent à ce programme. Les taux de croissance des pays participants au Compact with Africa sont supérieurs aux autres Etats du continent. Pourtant, de nombreuses entreprises allemandes hésitent encore à franchir le pas.

Et c’est en raison des conditions ou de certaines réalités une fois sur place, selon la Faz, qui rappelle que c’était quand même une conférence avec les pays réformateurs en Afrique.

Les limites de l’initiative allemande

Si pour la chancelière Angela Merkel, le but de l’initiative Compact with Africa est d’améliorer l'environnement des affaires et d’augmenter les investissements en Afrique, pour certains détracteurs ou économistes, c’est plutôt une politique peu judicieuse, révèle der Tagesspiegel.

D’après ce quotidien, qui cite une étude récente de la Fondation Friedrich Ebert, l'initiative allemande lancée en partenariat avec les pays du G20, a largement raté ses objectifs.

Pour les auteurs de cette étude, l'expert Robert Kappel, professeur émérite à l'université de Hambourg, et l'économiste Helmut Reisen, professeur émérite à l’université de Bâle et ancien directeur de recherche au centre de développement de l’OCDE, le Compact with Africa n'est pour l’instant parvenu ni à augmenter les investissements privés dans les pays partenaires africains, ni à créer des emplois comme prévu.

Les pays africains ont certes amélioré leur climat d’affaires de manière significative. Néanmoins, il n'y a pratiquement pas de nouveaux investissements des Etats du G20, selon les experts, auteurs du rapport cité par der Tagesspiegel.

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !