″Le peuple burundais est pris en otage″ | Afrique | DW | 22.10.2015
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

"Le peuple burundais est pris en otage"

Pour tenter de mettre un terme à ce qui s’apparente déjà à une guerre civile, le Conseil de paix et de sécurité de l'Union africaine a appelé les protagonistes à échanger leurs vues.

Écouter l'audio 02:00
Now live
02:00 min

''Les membres du CNARED ne vont pas se jeter dans la geule d'un tyran à Bujumbura'' (Léonard Nyangoma)

Dans une interview qu'il a accordée à la Deutsche Welle diffusée jeudi matin, le Ministre des Affaires étrangères burundais a donné l'accord de principe de son gouvernement pour l'ouverture de ce dialogue, à condition qu'il ne se déroule pas à l'étranger. Les opposants en exil accepteront-ils cette condition ? Ecoutez ci-dessus, la réponse de l'opposant Léonard Nyangoma, le leader du CNARED, la nouvelle plate-forme regroupant les opposants au président Pierre Nkurunziza.

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet