Le pape François ferme la porte au célibat des prêtres | Vu d′Allemagne | DW | 13.02.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Vu d'Allemagne

Le pape François ferme la porte au célibat des prêtres

A la Une de la presse allemande, une lettre dans laquelle le pape François laisse transparaître son opposition au célibat des prêtres. Au menu aussi, les primaires démocrates aux Etats-Unis et la crise au sein de la CDU.

Écouter l'audio 02:09

"Des missionnaires et pas des prêtres mariés"- (FAZ)

De la lettre du pape, la Frankfurter Allgemeine Zeitung croit comprendre ceci : "Des missionnaires et pas des prêtres mariés".

La lettre n'évoque pas du tout la question de savoir si des hommes pieux ayant une vie maritale stable pourraient devenir prêtres, signale la FAZ. On n'a pas tort si l'on comprend que la réponse est NON. En revanche, affirme le journal, le pape s'exprime sans équivoque contre l'ordination des femmes.

"Le pape pense que cela ne ferait pas de bien aux femmes", explique la Süddeutsche Zeitung. "Du paternalisme pur". Et ses mots pour louer l'œuvre gigantesque que feraient les femmes au profit de l'Eglise ne viennent rien y changer, lit-on dans la Süddeutsche.

"Vlan !", la porte est fermée par le pape que beaucoup considérait jusqu'ici comme étant celui qui ouvrirait les portes de l'Eglise catholique, conclut le journal.

 

Bernie Sanders se présente comme étant un démocrate socialiste

Bernie Sanders se présente comme étant un démocrate socialiste

Bernie Sanders le vent en poupe

die Tageszeitung regarde plutôt vers les primaires démocrates aux Etats-Unis et publie une photo du sénateur Bernie Sanders tout souriant.

La victoire de cet homme de 78 ans dans le New Hampshire vient confirmer après l'Iowa que c'est lui qui se positionne en tête de la course à la candidature démocrate.

Bernie Sanders se présente comme un démocrate socialiste qui promet d'inverser le parcours économique et socio-politique emprunté par les Etats-Unis durant ces quatre dernières années.

 

Friedrich Merz avait déjà brigué la direction du parti conservateur mais a été battu par Annegret Kramp-Karrenbauer

Friedrich Merz avait déjà brigué la direction du parti conservateur mais a été battu par Annegret Kramp-Karrenbauer

Parti divisé

Le sujet apparaît aussi dans les colonnes de la Süddeutsche Zeitung qui voit à travers les résultats serrés des deux votes démocrates la division d'un parti. "Pauvres démocrates" ! s'exclame le journal.

On leur aurait souhaité plus de clarté et qu'ils sachent exactement quelle direction ils veulent faire prendre au parti et qui serait leur meilleur candidat pour la présidentielle.

Au lieu de cela, les votes dans l'Iowa et le New Hampshire montrent combien ils sont divisés.

Un autre parti qui a des problèmes, c'est la CDU de la chancelière allemande Angela Merkel. Le parti secoué par de graves divisions cherche un remplaçant pour sa cheffe démissionnaire.

Le quotidien Badische Zeitung voit émerger du lot des prétendants un certain Friedrich Merz. Mais la droite dure que celui-ci incarne fait peur à certains. Mais plus le parti va s'enfoncer dans la crise, plus les chances de Merz vont augmenter, prédit le journal.

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !