Le Pakistan menace d′expulser les réfugiés afghans | International | DW | 16.08.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Le Pakistan menace d'expulser les réfugiés afghans

C'est la plus grosse communauté de réfugiés au monde. Près de 3 millions d'Afghans ont fui la guerre et vivent au Pakistan, le plus souvent dans des camps de fortune. Mais les autorités locales veulent les expulser.

Le camp de réfugiés afghans est perdu au milieu d'une plaine, à quelques kilomètres au sud d'Islamabad. Les 3000 villageois vivent dans des maisons en briques et en terre cuite. Quelques vaches errent au milieu des chèvres et des ânes. A part une fontaine, il n'y a rien. L'école, construite par le Haut Commissariat aux réfugiés, a fermé faute d'enseignant. Les salles de classe servent à entreposer le fumier. Beaucoup ne demandent qu'à partir pour trouver une vie meilleure. Pourtant, la menace d'expulsion des autorités inquiète.

Le regard triste, Noor Agha, 56 ans, rentre à peine d'un séjour en Afghanistan. Pour lui, impossible de rentrer à cause de la guerre entre la coalition et les talibans.

« Mon neveu a été tué dans un attentat suicide alors j'ai assisté à ses funérailles. Comment rentrer dans ces conditions ? Et puis je n'ai pas das de maison ni de travail en Afghanistan. Si je rentre, je ne serai plus rien. »

Afghanistan Flüchtlinge Flüchtlingslager

Après le 31 décembre, les autorités pakistanaises ne délivreront plus de cartes d'identité aux réfugiés afghans

 Chantage politique 

Mais le secrétaire d'État pakistanais chargé des régions frontalières, Habibullah Khan, reste ferme. Après le 31 décembre, les cartes d'identité des réfugiés auront expirés et les autorités ne les prolongeront pas. Les Afghans n'auront plus de papier et seront expulsés.

« Les réfugiés afghans sont responsables de l'augmentation de la criminalité. Ils ont des liens avec des groupes terroristes et font du trafic de drogue. Pourquoi devrions-nous continuer à les héberger jusqu'à la fin des temps ? Tout le monde répète que la situation en Afghanistan s'améliore et que c'est pour ça que les forces de l'Otan se retirent. Alors que les réfugiés repartent chez eux ! »

Depuis plusieurs semaines, le ressentiment à l'égard des Afghans prend de l'ampleur. Les autorités en ont assez d'être accusé par le gouvernement afghan de soutenir les talibans. Islamabad aimerait que la communauté internationale reconnaisse l'aide apportée aux réfugiés afghans. Mais le chantage des Pakistanais est aussi politique. Le pays voit d'un mauvais œil le rapprochement entre l'Inde, son ennemi traditionnel, et l'Afghanistan. En menaçant d'expulser les réfugiés, Islamabad espère amener le gouvernement afghan à agir dans l'intérêt du Pakistan.

Écouter l'audio 02:05
Now live
02:05 min

Le ressentiment à l'égard des Afghans prend de l'ampleur au Pakistan.

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !