Le Niger pour un engagement de l′Algérie dans le Sahel | Afrique | DW | 13.07.2021
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

Le Niger pour un engagement de l'Algérie dans le Sahel

Le président du Niger réclame à l'Algérie d'intervenir militairement dans la lutte antiterroriste au Sahel. Analyse des bénéfices et inconvénients d'un "oui" du président Tebboune.

Mohamed Bazoum attend davantage d'Abdelmajid Tebboune

Mohamed Bazoum attend davantage d'Abdelmajid Tebboune

Le président nigérien, Mohamed Bazoum, a profité de sa visite à Alger pour réitérer sa demande : l'Algérie doit s'engager davantage dans la région duSahel, y compris dans la lutte militaire contre le terrorisme.

Le budget de la défense algérienne est le plus important d'Afrique, l'armée est bien formée, bien équipée, les services de renseignement sont très performants. Mais depuis plusieurs années, les autorités du pays se refusaient à intervenir militairement à l'étranger.

Cela pourrait changer avec une révision de la Constitution, adoptée fin 2020, qui autorise l'armée algérienne à intervenir dans "des opérations de restauration de la paix dans la région dans le cadre d'accords bilatéraux avec les pays concernés".

>>> Lire aussi : Abdelmajid Tebboune de retour sur le devant de la scène

La demande de Mohamed Bazoum à l'Algérie est donc fondée, de l'avis d'Ahmedou Ould Abdallah, président du Centre 4S à Nouakchott et ancien responsable de l'Afrique de l'Ouest pour les Nations unies. Ecoutez ci-dessous l'entretien qu'il a accordé à la DW :

Écouter l'audio 04:48

Interview Ahmedou Ould Abdallah (Centre 4S)

 

 

 

La rédaction vous recommande