Le jour qui a changé le monde | International | DW | 11.09.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Le jour qui a changé le monde

Il y a 10 ans, un jour de septembre a fait comprendre à l'Amérique et au reste du monde que le terrorisme n'avait plus de frontières.

default

L'Amérique n'est plus invincible

Symboles de la mondialisation et de la puissance économique de l'Occident, les deux tours du World Trade Center, se sont effondrées, emportant avec leurs nombreuses victimes cette assurance d'invincibilité qui faisait l'orgueil de l'Amérique.

Le 7 octobre 2001, moins d'un mois après les attentats, les États-Unis lancent une offensive contre l'Afghanistan et balayent en quelques semaines le régime des talibans au pouvoir depuis 1996. Ceux-ci avaient refusé de livrer leur « hôte » Oussama ben Laden, le cerveau des attentats du 11 Septembre.

Afghanistan Herat Anschlag

Les talibans afghans résistent à l'invasion américaine

Les talibans se sont ensuite réorganisés et leur insurrection, de plus en plus meurtrière au fil des années, n'a cessé de s'étendre à travers le pays. Ce dimanche, un attentat au camion piégé contre un camp militaire de l'OTAN a fait trois morts et plus d'une centaine de blessés, dont 80 GI. Dans une déclaration diffusée à l'occasion de ce 10e anniversaire des attentats du 11 septembre, les talibans soulignent qu'ils n'y ont joué aucun rôle mais qu'ils continueront leur lutte jusqu'au départ d'Afghanistan de tous les soldats américains.

« Certains, chez nous, demandent pourquoi nous sommes là. Nous sommes là afin qu'il n'y ait plus jamais un autre 11 Septembre venant du sol afghan », a déclaré dimanche matin l'ambassadeur américain à Kaboul Ryan Crocker, lors d'une cérémonie pour la représentation américaine, en présence notamment du chef des troupes de l'Otan, le général américain John Allen. Environ 130 000 soldats de l'Otan sont déployés en Afghanistan, dont deux tiers sont américains.

Commémorations officielles et actions symboliques sont également prévues à travers toute l'Europe. À Paris par exemple, une réplique de 25 mètres des tours jumelles a été érigée sur l'esplanade du Trocadéro, après une cérémonie d'hommage aux victimes, près du modèle original de la Statue de la Liberté américaine.

9/11 Gedenken Ground Zero

10 ans après, le souvenir est plus vivace que jamais

En Allemagne, une messe a été donnée en l'église américaine de Berlin en présence du président allemand Christian Wulff. Les drapeaux américains ont été mis en berne toute la journée à proximité du Checkpoint Charlie, l'ancien point de passage entre Berlin-ouest et Berlin-est. Le ministre italien des Affaires étrangères Franco Frattini a affirmé dimanche que l'on ne pouvait « pas vaincre le terrorisme seulement avec les armées ».

Le pape Benoît XVI de son côté a appelé les responsables politiques à « résister à la tentation de la haine » dimanche à Ancône. Samedi, il avait adressé une lettre à l'archevêque de New-York, Mgr Timothy Michael Dolan. Dans sa missive, il déclarait que la tragédie du 11 septembre était d'autant plus grave que ses auteurs « avaient dit agir au nom de Dieu ». Le St Père soulignait alors « qu'aucune circonstance ne peut justifier des actes de terrorisme ».

Auteur : Christophe Lascombes
Édition : Mulay Abd'el Aziz

Audios et vidéos sur le sujet

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !