Le J + 1 de Barack Obama | Vu d′Allemagne | DW | 07.11.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Le J + 1 de Barack Obama

A la Une des quotidiens allemands aujourd'hui, Barack Obama ou l'homme de tous les électeurs

default

La course à la Maison Blanche remportée, la suite s'annonce sportive

Pour ceux qui se demanderaient à quoi ressemble le J+1 de Barack Obama, die Welt donne la réponse: au lendemain de l'élection qui a fait de lui le 44ème président des Etats-Unis, Barack Obama a pris un petit déjeuner familial puis est allé se refaire une santé en salle de sport. Quoi de plus banal finalement. C'est peut-être pour cela que die Tageszeitung titre elle "un homme pour tous les électeurs" ou "la nouvelle identité de l'Amérique". Il y a fort à parier que si tous les gens ayant voté Barack Obama étaient réunis autour d'une même table, ils n'auraient pas grand chose à se dire.

Wahlsieg Rede in Chicago Barack Obama mit Familie US Präsidentschaftswahl

Barack Obama entouré de sa famille, le soir des résultats.

Et pourtant. Qu'ils aient voté pour la première fois, qu'ils soient des progressistes ou des républicains déçus, ils ont porté, ensemble, un seul candidat au pouvoir. Pour die Taz, Barack Obama a réussi à créer son propre rassemblement, au-delà des partis politiques. Alors bien sûr, il n'a pas encore de stratégie pour sortir des conflits dans lequel son pays est engagé. Il n'a pas non plus promis que la peine de mort serait abolie ou que le mariage homosexuel serait autorisé. Mais il a promis de trouver des solutions pragmatiques aux problèmes des Etats-Unis et c'est pour cela que les gens l'ont choisi, conclut le journal.

Nahostgipfel Annapolis

Deux qui partent, un qui reste. Ehud Olmert, George W. Bush et Mahmoud Abbas


Promis mais perdu titre la Süddeutsche Zeitung qui s'intéresse elle au bilan de George W. Bush au Proche-Orient. Pendant 7 ans, le président républicain a négligé Israël et les Palestiniens pour se concentrer sur l'Irak et l'Afghanistan. Ce n'est que l'année dernière, à Annapolis, qu'il a fait miroiter la conclusion d'un accord de paix entre les deux partis d'ici à la fin de son mandat. C'est raté, note le quotidien. Peut-être faudrait-il tout simplement se demander si les Etats-Unis ont encore une influence sur le processus de paix au Proche-Orient. Ce qui est certain c'est que la politique d'isolement de George W. Bush vis-à-vis du mouvement islamiste Hamas était naïve. Peut-être Barack Obama changera-t-il de stratégie: il semble prêt à discuter avec l'Iran, il serait souhaitable qu'il adopte la même tactique vis-à-vis du Hamas.

Russland Präsident Dimitri Medwedew Rede zur Nation in Moskau

Le président Dmitri Medvedev lors de son premier discours à la nation


Changement de décor avec la Frankfurter Allgemeine Zeitung qui se demande : "comment Dmitri Medvedev a-t-il appris à aimer la bombe". Il y a deux jours, le président russe a en effet annoncé vouloir déployer des missiles dans la région de Kaliningrad, dans l'ouest du pays, renouant ainsi avec la bonne vieille tactique de la Guerre froide : tu installes un SS-20, je stationne une Pershing II. C'est sa façon à lui d'accueillir le futur nouveau président des Etats-Unis écrit le journal. Une façon qui déplaît en tout cas au chef de la diplomatie allemande, Frank-Walter Steinmeier, interviewé par la FAZ: pour lui, l' annonce de Dmitri Medvedev est "un mauvais signal au mauvais moment".

  • Date 07.11.2008
  • Auteur Konstanze von Kotze
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/FpCI
  • Date 07.11.2008
  • Auteur Konstanze von Kotze
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/FpCI
Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !