Le ″guerrilla marketing″ envahit Berlin | Europe | DW | 13.03.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Europe

Le "guerrilla marketing" envahit Berlin

Un peu de subversion programmée et légale dans le monde de la publicité. C’est tout le principe du « guerilla marketing ». Des taggeurs sont payés pour dessiner le logo d’une marque sur les murs de la ville.

Ein jugendlicher Sprayer steht mit einer Farb-Spraydose, im Jargon als Kanne bezeichnet vor einem Graffiti, aufgenommen im Januar 2005. In Berlin soll am 07.04.2005 der 1. Internationale Anti-Graffiti- Kongress ein Zeichen gegen das illegale Farbsprühen setzen. Die Bürgerinitiative Nofitti erwartet 200 Experten und Teilnehmer. Laut dem Nofitti-Vorsitzenden verursachen rund 8000 aktive Graffiti-Sprüher in Deutschland jährlich einen Schaden von 500 Millionen Euro. Foto: Sascha Montag +++(c) dpa - Report+++,

Les taggeurs berlinois aprécient moyennement le détournement du graffiti.

Depuis quelques années, le "guérilla marketing" est le concept qui fait fureur dans les agences de pub, ciblant une clientèle jeune et urbaine. L’un des supports préférés du "guérilla marketing": le graffiti. A Berlin, paradis du street art, les graffeurs apprécient moyennement l'emprunt de ce mode de communication.

Un reportage de Sophie Grenery.

Egalement dans cette édition : L’aide aux prostituées

Amsterdam Red Light District, Rotlichtviertel © Alle Rechte vorbehalten Dieses Foto ist öffentlich

Le quartier rouge d'Amsterdam avec ses vitrines est devenu une attraction touristique à part entière

Le centre P&G 292, ouvert par la mairie d'Amsterdam en avril dernier, offre un suivi médical gratuit et des consultations avec des travailleurs sociaux aux prostituées de la ville. Principale nouveauté de ce centre presque unique en Europe : les moyens mis en œuvre pour aider les femmes qui souhaitent changer de métier...

Par Sabine Cessou

En Ukraine, la tentation est parfois forte pour des jeunes filles pauvres de partir en Europe de l'Ouest, où on leur fait miroiter un emploi digne, un salaire convenable et un meilleur niveau de vie. Mais pour certaines, le voyage se termine sur les trottoirs d'Italie, de France ou d'ailleurs. L'ONG Salus tente d'informer sur ces dangers. Elle vient aussi en aide aux prostituées qui reviennent au pays, souvent malades et psychologiquement brisées.

Par Camille Magnard

Chronique livre : Millénaire à Belgrade

Vladimir Pistalo vient d’obtenir la plus prestigieuse distinction littéraire serbe – le prix NIN – pour son nouveau livre Tesla, non encore traduit en français. Un couronnement pour cet écrivain qui s’est fait connaître en France grâce à son roman Millénaire à Belgrade.

Sortir en Europe : Exposition Alfons Mucha, pionnier de l'Art déco.

La ville de Vienne rend un hommage au maître de l’art nouveau Alfons Mucha, qui a étudié la peinture décorative dans la capitale autrichienne. En 250 tableaux, dessins, croquis, meubles, bijoux, le musée du Belvedere organise une grande rétrospective sur ce tchèque, connu pour ses affiches de théâtre de Sarah Bernhard et ses publicités décoratives, mais dont les reste du travail est tout aussi passionnant. Au Musée Unteres Belvédère jusqu'au 1er juin 2009.

Par Blaise Gauquelin.