Le Grüner Knopf, nouvelle méthode de certification des textiles... déjà critiquée | Droits et libertés | DW | 10.09.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Droits et libertés

Le Grüner Knopf, nouvelle méthode de certification des textiles... déjà critiquée

Le ministère allemand de la Coopération lance un "Bouton vert" de certification.

Écouter l'audio 12:29

Il avait été annoncé en 2014, mais ce n’est que ce lundi 9 septembre qu’il a été présenté : "il", c’est le "Grüner Knopf" - ou Bouton vert.
Cette initiative du ministère allemand de la Coopération est destinée à certifier les textiles bio et équitables, qui aide les consommateurs allemands à s’orienter lors de leurs achats tout en améliorant les conditions de travail dans les usines d’Asie ou d’Afrique.

Le ministère fait valoir que 26 entreprises sont déjà de la partie: Alma & Lovis, Aldi Nord, Aldi Süd, Brands Fashion, CharLe, Derbe, Dibella, Engel, Feuervogl, Hans Natur, hessnatur, Hopp, Kaufland, Kaya&Kato, Lidl, Manomama, Melawear, Millitomm, Modespitze Plauen, Phyne, Posseimo, Rewe Group, Schweickardt Moden, Tchibo, Trigema, Vaude, 3 Freunde.

27 autres marques seraient en train d'évaluer le nouveau label pour voir si elles s'y associent.

Pressebilder Grüner Knopf Siegel (photothek.net/Ute Grabowsky)

Gerd Müller lors d'une visite au Ghana

Mais  ce projet est aussi critiqué pour son insuffisance : aucune sanction n'est prévue pour les entreprises qui refusent de se conformer aux critères du label ou qui ne respecteraient pas leurs engagements sociaux et/ou environnementaux.

Dans ce magazine, vous entendrez le ministre allemand de la Coopération Gerd Müller, Uwe Wötzel qui représente le syndicat Ver.di au sein de la campagne "Pour des vêtements propres", et un syndicaliste ivoirien du textile, Aliou Koné.

 

 

Liens