Le gouvernement allemand devient réaliste malgré lui | Vu d′Allemagne | DW | 13.01.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Le gouvernement allemand devient réaliste malgré lui

Les commentaires vont de l'anniversaire des Verts aux projets de réforme de l'aide sociale, en passant par le rappel à l'ordre du ministre des Finances face aux baisses d'impôts promises par la coalition...

default

Plus question de casser la tirelire, l'heure est à la rigueur

Wolfgang Schäuble a coupé court aux multiples promesses fiscales de ses collègues libéraux et conservateurs. Pour la Süddeutsche Zeitung, il serait tout à fait déplacé de crier victoire car en réalité, le frein d'urgence actionné par le ministre des Finances revient à une déclaration de faillite du nouveau gouvernement. La situation financière déplorable, les montagnes de dettes et les obligations concernant le déficit public, toutes ces données étaient déjà connues en octobre, au moment où les partenaires ont conclu leur alliance. Le gouvernement a donc, en connaissance de cause, engagé un projet contre tout bon sens.

Wolfgang Schäuble Pressekonferenz Bundeshaushalt 2010

Wolfgang Schäuble, ministre des Finances et détenteur des cordons de la bourse

Les partenaires de la coalition ont été trop vite dans leurs négociations et ils ont mis entre parenthèses des questions essentielles, écrit la Frankfurter Allgemeine Zeitung. Où l'Etat peut-il faire des économies, quelles dépenses doivent-être réduites pour financer les baisses d'impôts et limiter la dette publique ? Pour le journal, l'Allemagne ne pourra sortir du marasme financier que par davantage de croissance. Pour permettre un développement des forces de croissance, les dépenses sociales ne doivent pas croître plus rapidement que l'économie. Ce qu'il faudrait au gouvernement, conclut la FAZ, c'est un programme de rigueur.

Informelle Beschäftigung: Flaschensammler in Deutschland

Quand on devient bénéficiaire de Hartz IV, il est difficile d'en sortir

L'augmentation des dépenses sociales semble inévitable en Allemagne puisque le gouvernement s'apprête à remanier la loi très controversée sur l'assurance-chômage et l'aide sociale, dite Hartz IV, qui avait été mise en place du temps du chancelier Schröder. Le slogan associé à cette loi, rappelle la Mitteldeutsche Zeitung, était "aider et exiger" ("fördern und fordern"). Dans la pratique, le coup de pouce est bien trop faible. On avait promis la réduction de moitié du chômage en deux ans, mais on en est loin et pas seulement à cause de la crise.

Pour la Stuttgarter Zeitung, on peut féliciter la ministre du Travail Ursula von der Leyen et ses collègues. Il est important que quelque chose se passe afin que les pauvres et leur détresse soient de nouveau pris au sérieux. Et que l'Etat, mais aussi la collectivité, commencent à "aider" tout en "exigeant" un peu plus d'eux-mêmes.

Parteitag der Grünen

La voie verte

La tageszeitung consacre cinq pages entières dont sa Une au 30ème anniversaire du parti écologiste, dont les sympathisants constituent une bonne partie de son lectorat. Le journal retrace l'histoire des Verts et des valeurs qui ont contribué à leur succès, s'interroge sur les conséquences de leur participation au gouvernement entre 1998 et 2005, mais aussi sur leurs perspectives face à la concurrence de l'extrême-gauche. Un dossier à découvrir aussi en ligne, et pas seulement pour les abonnés du journal.

Auteur : Anne Le Touzé
Rédaction : Konstanze von Kotze

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !