Le football en Biélorussie brave le coronavirus | DW Sport | DW | 02.04.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Sport

Le football en Biélorussie brave le coronavirus

C'est le seul championnat de football qui se poursuit en Europe, le continent le plus touché par le coronavirus. La Biélorussie fait exception malgré les cas de contamination dans le pays.

Weißrussland Coronavirus Fußball Fans (picture-alliance/dpa/N. Fedosenko)

Le stade de Minsk Region en Biélorussie

Dans ce petit pays de 9.5 millions d'habitants, 94 personnes ont été testées positives et il n’y a eu aucun décès. Jusqu'à présent, aucune mesure de restriction n'a donc été envisagée. Alors le championnat national de football, comme d'autres rassemblements, se déroule comme si rien n'était. 

Selon le site du quotidien français DNA, les Dernières Nouvelles d'Alsace, des dizaines des milliers des Biélorusses se sont rendus samedi au stade pour assister au match opposant Mozyr au Bate Borisov. Cité par les DNA, le président biélorusse Alexandre Loukachenko affirme que la "panique " qui découle de la pandémie serait plus dangereuse que le virus lui-même.

Le Bayern Munich impose une amande à Boateng

Le club bavarois a infligé mercredi une amende à Jerome Boateng pour avoir quitté Munich sans autorisation. Le défenseur bavarois est ainsi sanctionné suite au non-respect des règles de confinement liées au covid 19. Dans son communiqué, le club champion d'Allemagne n'a pas annoncé le montant de l'amende infligée à son joueur. 

Ces joueurs qui profitent du confinement 

Selon les informations de l’ARD, des footballeurs profitent de cette période pour faire des études en ligne et la plupart s'orientent vers le domaine de gestion du sport. ARD cite notamment Mathias Ginter, le défenseur du Borussia Mönchengladbach, ou encore Sven Ulrich, le gardien du Bayern Munich.