Le FMI est allé vite | Coupe du monde de football 2018 | DW | 28.06.2011
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Mondial 2018

Le FMI est allé vite

Les jeux sont faits pour Christine Lagarde: la ministre française de l'Economie et des Finances a été nommée à la tête du Fonds Monétaire International.

French Finance Minister Christine Lagarde speaks to the media outside the International Monetary Fund in Washington, Thursday, June 23, 2011, where she was interviewing to succeed former IMF Managing Director Dominique Strauss-Kahn. (Foto:Jacquelyn Martin/AP/dapd)

Toutes les chances de son côté: Christine Lagarde devient chef du FMI.

Le Conseil d'administration du FMI s'était penché sur les deux candidatures Christine Lagarde et Augustin Carstens. Ce Conseil d'administration est formé de 23 hommes et femmes. Leur souhait était d'arriver à une désignation par consensus. Mais depuis lundi les soutiens à Christine Lagarde se multipliaient: la Chine et la Russie d'abord. Puis les Etats-Unis restés volontairement en retrait. Et aujourd'hui le Brésil a finalement basculé dans le camp Lagarde. Elle avait d'ores et déjà le soutien de l'Europe et de l'Afrique. Face à elle le mexicain Augustin Carstens n'avait réuni que quatre soutiens: des administrateurs argentin, australien, canadien et évidemment mexicain.

Un style plus "politique"

A 55 ans, Christine Lagarde vient de réussir son pari. Et elle a déjà défini son style de travail: "J'espère que nous aurons des débats moins formels, avec une vraie dimension politique en essayant de s'émanciper des travaux souvent très techniques pour travailler de manière vraiment créative et politique qui permette aux chefs d'état et de gouvernement d'avancer."

Kombobild Christine Lagarde und Agustin Carstens

La crise de l'Euro a sans doute fait pencher la balance contre Augustin Carstens, rival de Lagarde.

" Politique", voilà donc le mot qu'il faut retenir. Et c'est sans doute l'explication du succès de Christine Lagarde. Car outre sa compétence indéniable,avocate d'affaires aux Etats-unis, grande argentière de la France, son atout principal "c'est de représenter une continuité dans la coopération entre le Fonds et la zone euro" estiment les connaisseurs du dossier. Alors que la crise grecque et les remous qu'elle provoque inquiète les Etats-Unis, cette candidature européenne semblait s'imposer. Mais une trentaine d'ONG ont dénoncé une procédure de "sélection hypocrite". Pour l'Europe c'est sans doute la dernière fois qu'elle occupe ce poste prestigieux.

Auteur: Elisabeth Cadot
Edition: George-Ibrahim Tounkara