Le changement climatique et la sécurité | International | DW | 24.11.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Le changement climatique et la sécurité

Les relations entre le changement climatique et la sécurité, c'est un des thèmes qui sera abordé lors du sommet de Copenhague, l'occasion de se pencher sur le cas des Maldives dans l'Océan Indien.

default

L'archipel des Maldives pourrait être submergé d'ici 2100

Le changement climatique est déjà à l'origine de sécheresses et d'épidémies inhabituelles. Les Maldives sont en ligne de mire. Elles pourraient en effet disparaître de la carte.

Malediven Unterwasserabstimmung

Le conseil des ministres sous-marin

C'est pour attirer l'attention qu'à la mi-octobre, le président de l'archipel, Mohamed Nasheed, a convoqué un conseil des ministres sous-marin:

« C'est un vrai défi! Nous voulons que le reste du monde s'intéresse à nous et qu'enfin, quelque chose se passe. Si nous ne réussissons pas à sauver les Maldives, le reste du monde ira mal lui aussi! »

Selon les prévisions des Nations Unies, si le réchauffement se poursuit, les plages des Maldives risquent d'être submergées d'ici 2100. Et les habitants de l'archipel devront se réfugier en Inde ou en Indonésie.

Bild zur Welt Wasser Woche in Stockholm

Un fleuve complètement asséché à Chongqing en Chine

La situation est délicate aussi sur la côte Est de la Chine, comme l'explique Benno Pilardeaux, membre du Conseil scientifique des changements climatiques globaux, qui conseille le gouvernement allemand:

« Le développement le plus probable sur la côte Est de la Chine, c'est qu'il va y avoir des mouvements d'exode. On a à faire à l'effondrement d'industries, d'infrastructures. On peut donc partir du principe que beaucoup de gens vont quitter leur espace vital, afin de fuir les désagréments causés par des évènements extrêmes. »

Là où la nourriture, l'eau et les terres sont déjà rares, les conditions météorologiques ne font qu'aggraver les problèmes existant:

« Dans ces situations, quand on a des Etats qui ne sont pas encore développés et considérés comme faibles, on peut penser qu'ils vont chavirer dans la foulée des changements climatiques. Toute la structure étatique sera remise en cause encore plus qu'elle ne l'a été jusqu'à présent. »

Hungersnot in Uganda

La famine, une des conséquences du changement climatique

La politique climatique est donc un pan de la politique sécuritaire. Et pour Benno Pilardeaux, l'isolement n'est pas la solution:

« Il s'agit simplement, avec les instruments classiques de l'aide au développement, allemande ou internationale, de placer le plus de pays possibles dans une situation telle qu'ils seront capables de mieux gérer les désagréments à venir. »

Le temps presse, et pas seulement pour les habitants des Maldives, qui refusent de devenir des réfugiés climatiques.

  • Date 24.11.2009
  • Auteur Audrey Parmentier/Nina Werkhäuser
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/KdpD
  • Date 24.11.2009
  • Auteur Audrey Parmentier/Nina Werkhäuser
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/KdpD
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !