Le Bénin hissé au rang des pays à revenu intermédiaire // Agriculture intelligente : la RCA à l′école du Rwanda | Médiathèque | DW | 09.07.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Médiathèque

Le Bénin hissé au rang des pays à revenu intermédiaire // Agriculture intelligente : la RCA à l'école du Rwanda

La RCA veut stimuler sa production agricole, créer des emplois et lutter contre l'imprévisibilité climatique grâce à l'agriculture intelligente. Un projet expérimental y est mis en œuvre. / Les performances économiques du Bénin reçoivent une bonne note de la Banque mondiale.  Selon sa classification actualisée, le pays passe désormais au rang des pays à revenu intermédiaire.

Écouter l'audio 12:29

La Banque mondiale vient d'actualiser sa classification des économies du monde. C'est un exercice plutôt technique ou purement statistique selon les experts de l'institution et qui consiste à évaluer les progrès réalisés par les pays afin de susciter une croissance durable. 
C'est depuis 1980 qu'elle procède ainsi à l'analyse de l’évaluation des politiques et institutions des pays, sur la base d'un certain nombre d'indicateurs de développement (16 au total) représentant les dimensions institutionnelles d’une stratégie efficace de réduction de la pauvreté.
 75 pays sont concernés dont 39 sur le continent africain. Mais beaucoup se demandent quel est l'interêt de ce travail de la Banque mondiale notamment pour les africains en général et le Bénin en particulier qui quitte pour la première fois de son histoire la tranche des pays à faible revenu pour rejoindre la Côte d’Ivoire, le Sénégal, le Cameroun ou encore le Maroc dans la catégorie supérieure, celle des pays à revenu intermédiaire.

Madjidi ZIN, économiste-planificateur de développement apporte des explications dans la première partie de ce magazine.

********************************************
 RCA : une agriculture intelligente pour lutter contre la malnutrition et protéger la biodiversité

Selon la FAO, l'agriculture intelligente est  une nouvelle approche qui permet de définir les mesures nécessaires pour transfromer et réorienter les systèmes agricoles dans le but de soutenir efficacement le développement de l'agriculture et d'assurer la sécurité alimentaire face aux changements climatiques. Elle englobe des pratiques et des technologies qui visent à accroître durablement la productivité et soutenir les exploitants dans leur adaptation au changement climatique.
En Centrafrique, pays ravagé par des décennies de crise militaro-politique et confronté à une désorganisation de la société, suite à des conflits communautaires, un projet d’agriculture intelligente, expérimenté initialement au Rwanda, est implanté pour relever les défis en matière de compléments nutritionnels mais aussi de protection de l’environnement. 

Jeff Murphy Barès, Correspondant de la DW à Bangui nous en parle.