L′auto de demain sera écolo | International | DW | 12.01.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

L'auto de demain sera écolo

C'est lundi que s'est ouvert à Detroit aux Etats Unis la grand messe de l'automobile. Un rendez-vous attendu, après une année catastrophique.

BMW Concept ActiveE (12/2009) This image is copyright free for editorial use. (c) BMW AG

Le prototype de la voiture électrique de BMW, la Concept ActiveE

Deux des trois géants de l'automobile américaine, les Big Three, n'ont en effet survécu que grâce à des aides publiques et le marché s'est contracté d'un cinquième de sa valeur. Pourtant dans les derniers mois de l'année, les carnets de commandes se sont à nouveau remplis et l'optimisme revient lentement dans ce secteur. Et le salon de Detroit c'est aussi l'occasion d'observer les nouvelles tendances, par exemple la voiture électrique...

Optimisme mesuré

Nous revoilà. C'est le message que veulent faire passer les constructeurs automobiles à Détroit. "C'est la sortie du tunnel et nous avons fait assez de concessions", a déclaré le chef du puissant syndicat de l'automobile américaine, Ron Gettelfinger. Bref la branche applique la méthode Coué et affiche l'optimisme. Les carnets de commandes commencent de nouveau à se remplir - grâce à la demande asiatique.

Volkswagen introduces it's New Concept Coupe hybrid at the North American International Auto Show Monday, Jan. 11, 2010, in Detroit. (AP Photo/Paul Sancya)

Les hybrides ont le vent en poupe

Les leçons de la crise ont-elles été tirées? En tous cas les producteurs font quelques efforts. Du côté des Allemands chez Mercedes par exemple, on essaye de rattraper le retard dans l'innovation technologique avec une offre de véhicules hybrides, dans presque toutes les catégories jusqu'à la petite Smart. La voiture électrique est également présente à Détroit.

BMW présente un prototype d'une voiture, baptisée pour l'instant Active-E qui doit être testée l'année prochaine en petite série. Oui, donc à la voiture écolo, mais pour autant le parc automobile tel que nous le connaissons va-t-il radicalement changer? La réponse de Klaus Dräger, chef du développement chez BMW est plus nuancée: « Nous verrons apparaitre sur le marché d'ici 2020 trois sortes de moteurs : d'un côté les classiques moteurs à combustion, les véhicules hybrides et les voitures électriques. Mais ces dernières seront certainement limitées à la circulation citadine »

Citadine électrique

Le succès de la voiture électrique dépend de plusieurs facteurs. Il faut qu'elle soit sympa et attirante, c'est ce qu'affirment tous les designers, mais surtout il faut qu'elle ait une autonomie suffisante. Chez BMW on a misé sur au moins une centaine de kilomètres:

«Nous avons réuni beaucoup d'expérience avec notre flotte de quelques 600 mini –E et nous constatons que les clients sont tout à fait satisfaits d'avoir un rayon d'action de 100 miles,soit 160km. »

Reste évidemment le point crucial, le porte-monnaie. La voiture électrique coûte encore cher. Trop cher. A cause des énormes piles qui stockent l'électricité. Et du coup la branche se tourne à nouveau vers le financement public - tout du moins pour ses débuts...

Christina Bergmann/Elisabeth Cadot/Marie-Ange Pieorron

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !