L′armée malienne accusée de torture | Afrique | DW | 10.04.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

L'armée malienne accusée de torture

Arrestations et détentions parfois arbitraires, torture, décès etc. Voilà, entre autres, des faits imputés à l’armée malienne par les organisations de défense des droits de l’Homme qui réclament des enquêtes.

Écouter l'audio 02:09

L'armée malienne accusée de nombreuses exactions

Dans le document publié par Human Rights Watch, on peut lire des témoignages de victimes qui affirment avoir été arrêtés et torturés par des membres des FAMA, l’armée malienne.

Ces arrestations et actes de tortures accompagnées de la découverte de fosses communes indiquent que l'armée malienne est en difficulté dans le centre du Mali selon Corinne Dufka, directrice associée de l'Afrique à Human Rights Watch. 

Lutte contre les groupes terroristes 

Dans son offensive pour lutter contre le terrorisme, les opérations sur le terrain des FAMA se sont intensifiées au début de l’année notamment dans la région de Mopti au centre du pays.

Pour Djimé Kanté, porte parole de la plate forme Debout pour les remparts Wili KA JO TOUMA SERA, "l’armée malienne fait face à une série de difficultés dans la lutte contre le terrorisme et a besoin d'être soutenue", même s'il n'exclut pas la présence d'éléments indisciplinés en son sein.

En attendant de trouver des solutions durables aux défis de l’armée malienne, les ONGs continuent de mener des enquêtes sur les violations des droits de l'Homme au Mali.

Audios et vidéos sur le sujet