L′ANC arrive en tête des élections législatives | Afrique | DW | 09.05.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

L'ANC arrive en tête des élections législatives

Le Congrès national africain (ANC), au pouvoir depuis 1994 en Afrique du Sud, arrive en tête des législatives, selon les premiers résultats partiels.

Cet article est régulièrement mis-à-jour avec les résultats. Dernière mise à jour : 16h00, TU   

La formation Nelson Mandela, qui possède la majorité absolue dans l'Assemblée nationale sortante, est créditée de 56,98% des suffrages, après dépouillement de la moitié des 23.000 bureaux de vote du pays. 

L'Alliance démocratique (DA), principal parti d'opposition, arrive en deuxième position du scrutin de mercredi avec 22,6% des voix, largement devant le parti radical de gauche des Combattants pour la liberté économique (EFF) avec 9,63%.

Le parti d'extrême-droite du Front de la liberté (VF Plus) se maintient en quatrième position. 

Selon ces résultats partiels qui donnent un taux de participation de 65,48%, en nette baisse par rapport aux législatives d'il y a cinq ans (73,48%), les grandes lignes du paysage politique sud-africain ne sont donc pas modifiées.

Une fois élus, les députés choisiront le chef de l'Etat. Si la victoire de l'ANC se confirme, Cyril Ramaphosa, au pouvoir depuis février 2018, devrait prêter serment le 25 mai.

Le président Ramaphosa  a assuré que "les résultats du scrutin constitueront un élément important pour l'avenir politique et économique dans un pays où le chômage  atteint des sommets (27%) et la corruption a gagné le plus haut sommet de l'Etat.