L′Allemagne vend-elle des sous-marins nucléaires ? | Allemagne | DW | 04.06.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

L'Allemagne vend-elle des sous-marins nucléaires ?

Un hebdomadaire accuse le gouvernement de livrer à Israël des sous-marins susceptibles de porter des missiles nucléaires. Pour Berlin cependant, l'usage que fait l'État hébreu de ces engins ne regarde que ce dernier.

Sous-marin allemand de la classe Dolphin

Sous-marin allemand de la classe "Dolphin"

L'hebdomadaire Der Spiegel rapporte que les submersibles d'attaque de classe Dolphin, construits à Kiel et vendus à Israël seraient équipés ensuite de missiles de croisière à têtes nucléaires par les techniciens israéliens. « Avec l'aide de la technologie maritime allemande, Israël réussit à se doter d'un arsenal nucléaire flottant », écrit le Spiegel.

C'est un secret de polichinelle : Israël possède des armes atomiques. Même si ce sujet reste tabou dans l'État hébreu où la ligne officielle est : « Nous ne démentons pas, nous ne confirmons pas ! » Selon les experts internationaux, Israël disposerait d'un arsenal composé de 200 à 300 ogives nucléaires. Israël, qui n'a pas signé le TNP, le traité de non-prolifération nucléaire, est même considéré comme la seule puissance nucléaire au Proche-Orient.

Des sous-marins équipés de missiles nucléaires pourraient garantir une riposte immédiate et efficace en cas d'attaque nucléaire sur le territoire hébreu. Si Israël, qui se sent particulièrement menacé par l'Iran, confirmait officiellement posséder des armes nucléaires, alors ses alliés devraient eux aussi prendre position. Mais le seul commentaire du porte-parole du gouvernement à Berlin ce lundi a été : « Les sous-marins sont livrés sans armes ! Et le gouvernement ne participe pas aux spéculations sur leur éventuel armement ultérieur ! »

Joachim Gauck und Benjamin Netanyahu Treffen

Benyamin Nétanyahou recevait il y a quelques jours le président allemand Joachim Gauck

L'Allemagne évoque la "raison d'État"

Une raison d'État issue de la responsabilité historique de l'Allemagne, qui a juré de ne pas oublier le génocide commis entre 1933 et 1945 et sa dette morale envers les juifs et leur État. C'est ce qui explique que malgré la situation toujours fragile au Proche-Orient, aucun gouvernement allemand depuis la création de la République fédérale n'a hésité à livrer des sous-marins ou d'autres armements à Israël. Même l'opposition en Allemagne souligne les intérêts sécuritaires particuliers d'Israël.

Cependant ce lundi, sociaux-démocrates et Verts ont exigé davantage d'informations et veulent savoir notamment si le contrat de livraison prévoit des rampes de lancement pour missiles nucléaires, ou si elles ont été montées ultérieurement. Pour le parti de la gaucheradicale, Die Linke, les relations particulières de l'Allemagne avec Israël justifient beaucoup de choses, mais pas la livraison de sous-marins à même de lancer des missiles nucléaires. Les partis d'opposition sont décidés à mener un débat au Bundestag et exigent que le gouvernement mette toutes les cartes sur la table. L'Allemagne a déjà livré trois sous-marins de la classe Dolphin à Israël, trois autres doivent être livrés d'ici à 2017.

Auteurs : Nina Werkhäuser et Philippe Pognan
Édition : Marie-Ange Pioerron

Dossier spécial