L′affrêteur du Probo Koala jugé à Amsterdam | International | DW | 01.06.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

L'affrêteur du Probo Koala jugé à Amsterdam

Le Probo Koala, ce navire qui avait déversé ses déchets toxiques à Abidjan en août 2006, est au coeur d'un procès qui s'est ouvert mardi à Amsterdam. L'affrêteur Trafigura encourt plus d'un million d'euros d'amende.

default

Le Probo Koala dans un port estonien, quelques semaines après son passage à Abdijan.

Le Probo Koala a fait un long périple pour réussir à se débarasser de sa cargaison dont personne ne voulait. Les déchets provenaient du Mexique, ils avaient été envoyés aux États-Unis. Et c'est là que la société Trafigura entre en jeu. Elle rachète les déchets et utilise le Probo Koala comme une véritable usine de traitement. A l'aide de produits chimiques, elle parvient à valoriser une partie des déchets, pour les revendre. Mais ce qui reste au fond des cuves est très toxique.

La société Trafigura tente alors de faire traiter ces déchets à Amsterdam, par la société Amsterdam Port Services (APS). Mais, alertée par les très fortes odeurs, cette société APS exige d'être payée beaucoup plus cher pour le retraitement, ce qui décourage Trafigura. Le bateau reprend finalement la mer avec sa cargaison. D'abord vers l'Estonie, puis le Nigéria, le Togo et enfin Abidjan.

Giftmüll an der Elfenbeinküste

Les déchets, très malodorants, avaient été déversés sur plusieurs sites différents à Abidjan, en août 2006.

La Ville d'Amsterdam mise en cause

Ayant connaissance de la toxicité de ces déchets, les autorités locales n'auraient pas dû laisser le navire repartir. C'est pour cette raison que la Ville d'Amsterdam et la société APS sont sur le banc des accusés au même titre que Trafigura et que le capitaine du navire, Sergiy Chertov, un Ukrainien.

Trafigura est accusé d'infraction à la législation sur les importations et exportations de déchets, mais aussi à la législation sur la protection de l'environnement et enfin de faux en écriture. La société encourt 1,34 million d'euros d'amende, le capitaine risque, lui, 21 ans de prison, au même titre que l'un des employés de Trafigura.

Giftmüllskandal an der Elfenbeinküste

Une partie des déchets du Probo Koala est toujours en Côte d'Ivoire.

Après le déversement des déchets à Abidjan, qui a causé la mort de 17 personnes et des milliers d'intoxication, une partie de ces déchets a été envoyée en France pour être traitée. Mais il semble qu'une grosse quantité, de l'ordre de 3.000 tonnes, est toujours en Côte d'Ivoire.

Les poursuites concernant ces faits ont été abandonnées suite à un accord financier. Dans le cadre de deux procédures judiciaires, en Côte d'Ivoire et au Royaume-Uni, Trafigura a promis d'indemniser les victimes à hauteur de 185 millions d'euros.

Le procès devrait durer jusqu'au 2 juillet, à Amsterdam.

Auteur : Sébastien Martineau

Édition : Fréjus Quenum

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !