La Tunisie peut-elle inspirer les autres pays africains ? | Arbre à palabre | DW | 27.09.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Arbre à palabre

La Tunisie peut-elle inspirer les autres pays africains ?

Le second tour de l’élection présidentielle en Tunisie aura lieu le 6 ou le 13 octobre prochain. Les électeurs auront le choix entre deux candidats : l'universitaire indépendant Kaïs Saïed crédité de 18,4% et l'homme d'affaires actuellement en prison Nabil Karoui a obtenu15,58% des votes.

Écouter l'audio 41:40

Près de sept millions d'électeurs étaient aux urnes le 15 septembre dernier pour départager 26 candidats pour le premier tour de l'élection présidentielle scrutin, qui s'est déroulé sur fond de crise économique et sociale.

La participation est estimée  à  45 %, selon des chiffres de l'Isie, l'instance chargée d'organiser le scrutin. Ce  taux  est faible en regard des 64 % enregistrés lors du premier tour de la présidentielle de 2014. Kais Saïed et Nabil Karoui, qualifiés pour le second tour, ont tous deux fait campagne sur le sentiment de rejet des élites politiques.

Débat télévisé inédit

La chaîne de télévision publique tunisienne, qui participe à l'organisation d'un débat pour le second tour de la présidentielle, s'est dit prête à ce qu'il se déroule en prison, si le candidat Nabil Karoui, en détention provisoire, est toujours incarcéré.

Pourtant, une décision était attendue mercredi 25 septembre concernant une libération de M. Karoui, fondateur d'une chaîne de télévision émettant sans licence et poursuivi depuis 2017 pour blanchiment d'argent et évasion fiscale.

Tunesien | Präsidentschaftswahlkampf | TV-Duell (Getty Images/AFP/Ettounsiya TV )

Débat télévisé entre candidats lors de la campagne du 1er tour de l'élection présidentielle en Tunisie.

La décision a finalement été repoussée au mercredi 2 octobre, selon son avocat Me Kamel Ben Massoud.

Dans le cadre du second tour, l'instance chargée d'organiser les élections (Isie) et le régulateur de l'audiovisuel (Haica) ont demandé à la justice d'autoriser Nabil Karoui à participer à ce débat. Aucune suite n'a été donnée à cette requête.

Präsidentschaftswahl in Tunesien 2019 | Stimmauszählung in Tunis (Reuters/M. Hamed)

Dépouillement dans un bureau de vote de Tunis le 16 septembre 2019.

Quelle leçon tirer du premier tour de l’élection présidentielle du 15 septembre ?  Quels sont les enjeux de ce second tour ?  La réussite du processus électoral en Tunisie pourrait-elle inspirer les autres pays africains au sud du Sahara ?

Eric Topona et ses invités en débattent sous l'Arbre à Palabres :

  • Emmanuel Dupuy, président de l'IPSE (Institut Prospective et Sécurité en Europe)
  • Bayrem Kilani, un artiste tunisien plus connu sous le pseudonyme de Bendirman.
  • Seidik Abba, journaliste et analyste politique.

Pour écouter le magazine, cliquez sur la photo ci-dessus.