La toile africaine ne se passionne pas pour l′élection française | Afrique | DW | 04.05.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

La toile africaine ne se passionne pas pour l'élection française

Avant le second tour de la présidentielle, une revue des sites internet africains francophones prouve que l'engouement n'est pas là. Même si les principaux sites reviennent largement sur le débat Sarkozy-Hollande.

The shadow of Francois Hollande, Socialist Party candidate for the 2012 French presidential election is cast as he delivers his speech to supporters in Tulle after early results in the first round vote of the 2012 French presidential election April 22, 2012. REUTERS/Regis Duvignau (FRANCE - Tags: POLITICS ELECTIONS) // Eingestellt von wa

Frankreich / Präsidentenwahl / Schatten Hollande

Le second tour de la présidentielle française ne fait pas la une des sites africains. Pour la plupart, ceux-ci se sont juste contentés de poster quelques extraits du débat télévisé de mercredi soir.

seneweb.com le site sénégalais d'information ne fait pas plus qu'un extrait du dernier débat télévisé entre les deux protagonistes dans la course à l'Elysée. Les Sénégalais semblent plus préoccupés par leurs problèmes internes.

A l'affiche de kongotimes.info vous pourrez lire « SARKO en voulait trois (débats, ndlr). Il fut KO en un seul ! »

Le site congolais fait son compte rendu du duel télévisé de mercredi. Selon ce site, le débat télévisé entre François Hollande et Nicolas Sarkozy a été très technique et... électrique. Le premier a systématiquement ramené le second à son bilan. Et le président sortant a traité plusieurs fois son rival de "menteur".

Le site internet Algérie1.com, quant à lui, est revenu sur le thème de l'immigration abordé par les deux candidats. Pour le journal, « le candidat socialiste à la présidence française, François Hollande, a réaffirmé dans un débat télévisé sa position favorable au droit de vote des étrangers non communautaires aux municipales, au moment où son rival de la majorité présidentielle Nicolas Sarkozy a dit redouter des revendications identitaires à travers une initiative qu'il a rejetée. 

Au Gabon les internautes peuvent lire sur le site Gabon news « France : Hollande en tête des sondages 53% contre 47% pour Sarkozy à trois jours du scrutin présidentiel de dimanche prochain. » Le sondage réalisé par Harris Interactive après le face-à-face des deux finalistes de la présidentielle reste la seule substance de cette publication. Un article assez favorable au candidat socialiste et très peu commenté

Débat électrique

« François Hollande plus débatteur que prévu »,constate le journal en ligne Guinéeconakry.info. Nicolas Sarkozy, qui « a pêché par un excès de zèle, un complexe de supériorité », a eu tort de « sous-estimer les capacités de son adversaire à supporter les coups et à lui tenir tête », analyse Guinéeconakry.info.

En Côte d'Ivoire, le très visité Abidjan.net revient sur le débat de mercredi. Dans l'article que vous pourrez lire sur le site ivoirien, le président d’Afrique Diversité, le Franco-Ivoirien Dogoui Dogad, estime que ce fut « un débat électrique qui a opposé deux grandes personnalités avec des visions divergentes sur la vie politique française ».

Le journal malien Le républicain estime qu'il « s'agit d'un match nul de part et d'autre ». Selon lui, « le débat qui a opposé Sarko et Hollande aura été une séance de présentation de mercuriales économico-commerciales lues par une paire d'animateurs dont l'un – Sarko - est d'une éloquence extravertie et l'autre - Hollande- d'un volontarisme nerveux ».

Enfin, Jeune Afrique présente la Secrétaire nationale du Parti socialiste chargée des questions de société dans son article France - Présidentielle 2012 : Najat Vallaud-Belkacem la conquérante .Dans cet article vous pourrez lire que « Fière de sa double nationalité, elle ne veut pas être perçue comme celle qui permet à Hollande de s'adresser aux Français issus de l'immigration. S'il est entendu, c'est, dit-elle, grâce à son discours valorisant la diversité du pays. »

L'Afrique francophone au vu des publications sur la toile reste plutôt attentive à la suite des évènements. L'intérêt accordé aux résultats du scrutin présidentiel en France dans cette partie du continent, reste mitigé malgré les liens historiques.

Auteur : IsaacDosso
Edition : Jean-Michel Bos

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !