La rivalité USA-Chine se cristallise autour de Huawei | International | DW | 30.01.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

La rivalité USA-Chine se cristallise autour de Huawei

Les charges retenues par la justice américaine contre le géant des télécoms chinois sont emblématiques de l'âpreté des négociations commerciales entre les deux pays à Washington.

Suite du feuilleton Huawei. Et des tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Alors qu'une nouvelle rencontre est prévue ce mercredi à Washington, la justice américaine a mécontenté la Chine en confirmant une série de charges contre l'une des dirigeantes du géant des télécoms chinois. Ou comment une affaire judiciaire révèle le rapport de forces entre les deux puissances.

Des enjeux énormes

La délégation chinoise est emmenée par un économiste chevronné, Liu He, conseiller économique du président Xi Jinping.

Les deux grandes puissances se disputent la place de numéro un dans le secteur clef des hautes technologies pour les décennies à venir.

Et c'est dans ce contexte que s'inscrit l'affaire Huawei. Les Etats-Unis accusent le géant chinois des télécoms de violer les sanctions contre l'Iran.

Une dirigeante du groupe, Meng Wanzhou, qui est également la fille du fondateur de l'entreprise, est actuellement détenue au Canada et devrait être fixée le 6 février sur son éventuelle extradition, réclamée par les Etats-Unis. Celle-ci est également accusée de fraude bancaire.

Au ministère des Affaires étrangères à Pékin, le porte-parole dément toute pratique douteuse.

"Cela fait un certain temps que les Etats-Unis utilisent leur puissance d'Etat pour dénigrer et nuire à certaines entreprises chinoises. Cela constitue une atteinte, un frein à leurs activités légitimes. Ces intentions sont dictées par la politique, c'est une manipulation. Nous appelons urgemment les Etats-Unis à cesser leurs accusations malades contre Huawei et d'autres entreprises chinoises."

"Made in China 2025"

En 2015, la Chine a lancé le plan "Made in China 2025", une stratégie destinée à promouvoir les télécoms, la robotique, l'aéronautique, les véhicules propres ou encore l'intelligence artificielle.

Une offensive technologique et commerciale qui fait grincer des dents Donald Trump : les Etats-Unis accusent en effet la Chine de pratiques "déloyales", allant des subventions étatiques aux groupes chinois à l'espionnage industriel.

D'où la réponse américaine  et l'imposition, par l'administration Trump, de nouvelles taxes douanières sur les importations en provenance de Chine. La Chine rétorque pour sa part en menaçant de prendre des sanctions similaires.

Pour l'instant, les sanctions sont suspendues encore jusqu'à la fin février, en vertu d'une trêve décrétée en décembre pour reprendre les négociations en cours.

Mais l'affaire Huawei pourrait faire capoter les discussions. L'année dernière, les sanctions prises contre un autre groupe chinois, ZTE, avaient déjà conduit à l'échec d'un premier round de négociations commerciales.

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !