La réussite des Africains de Roumanie | Carrefour Europe | DW | 24.05.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Carrefour Europe

La réussite des Africains de Roumanie

La Roumanie accueille des Africains depuis l'époque du communisme. Cette tradition s'est poursuivie après la révolution. Les Africains qui arrivent ne sont pas seulement des étudiants mais aussi des petits entrepreneurs.

De nombreux étudiants africains sont venus se former en Roumanie. Ils travaillent comme médecin en Afrique ou sont restés sur place

De nombreux étudiants africains sont venus se former en Roumanie. Ils travaillent comme médecin en Afrique ou sont restés sur place

A Bucarest, l'ex président de l'Angola et l'ex secrétaire général du parti communiste est allemand se rencontrent. Un témoignage de ces liens anciens

A Bucarest, l'ex président de l'Angola et l'ex secrétaire général du parti communiste est-allemand se rencontrent. Un témoignage de ces liens anciens

L'immigration africaine en Roumanie a commencé à la fin des années 60 lorsque le pays était communiste. En raison de certaines affinités politiques, l'Etat roumain l'a favorisée et beaucoup d'étudiants sont venus faire leurs études d'ingénieur et de médecine ici. Une partie d'entre eux est restée, d'autres sont rentrés en Afrique. Le rythme de cette immigration s'est maintenu même après les années 90 et la chute du communisme. 10% des immigrants qui arrivent aujourd'hui en Roumanie sont en effet des Africains et pas seulement des étudiants. Ils sont plutôt bien accueillis, selon l'index du réseau sur l'intégration Mipex de 2011, ils sont actifs et n'hésitent pas à créer des petites entreprises, comme nous le montre un reportage de Mihaela Carbunaru.

Quelle identité nationale?

Que désigne le mot France? Jean-Christophe Bailly a prélevé dans le paysage des éléments de réponse

Que désigne le mot France? Jean-Christophe Bailly a prélevé dans le paysage des éléments de réponse

Que signifie être français au XXIéme siècle, à l'heure de la mondialisation et d'une Europe ouverte? Les bons scores du Front national , le débat sur l'identité nationale que Nicolas Sarkozy avait cru bon de lancer et qu'il a dû stopper vus les dérapages, les symbôles comme le drapeau francais ou la Marseillaise utilisés jusqu'à satiété durant la campagne électorale : autant d'élèments qui témoignent du malaise de nombreux Français et de la tentation du repli identitaire. Alors pour y voir plus clair, Jean-Christophe Bailly philosophe et écrivain, a pris sa lanterne et a parcouru la France pendant trois ans, en notant ses observations. Au bout de ce voyage un livre intitulé "Le dépaysement, voyages en France" et paru au Seuil. De passage à Bonn où se trouve notre radio, il nous a expliqué le but de ce voyage .

Audios et vidéos sur le sujet