″La paix, la liberté et les courbettes″ | Vu d′Allemagne | DW | 19.05.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

"La paix, la liberté et les courbettes"

A la Une des quotidiens, les débats au sein du SPD autour de la visite du dalai lama en Allemagne, le rapport sur la pauvreté du gouvernement fédéral et le voyage de la chancelière Angela Merkel en Amérique latine.

default

« La paix, la liberté et les courbettes » titre la Süddeutsche Zeitung à propos de la rencontre du dalai lama avec Heidemarie Wieczorek-Zeul, ministre allemande de la Coopération économique et du Développement. Le quotidien revient sur la querelle « ridicule » qui a enflammé ce week-end le parti social démocrate, auquel appartient la ministre.Querelle à propos du bien-fondé de recevoir ou non le dalai lama, quelques mois avant le début des jeux Olympiques de Pékin. C'est « une honte pour ce parti qui se vante dès qu'il le peut d'avoir tout le long de son histoire toujours été du côté de la paix, de la liberté et de la démocratie. Mais, plus globalement, c'est aussi une honte pour l'Allemagne. Car de nombreux citoyens considèrent ces controverses autour du dalai lama comme une manière de se prosterner devant les Chinois. Et ils ont raison » affirme le quotidien.

Deutschland China Tibet Dalai Lama bei Heidemarie Wieczorek-Zeul in Berlin

Le dalai lama et Heidemarie Wieczorek- Zeul, ministre allemande du Développement

Même jugement sévère du côté de la Frankfurter Allgemeine Zeitung. « Le dalai lama divise le SPD ». Alors que Frank Walter Steinmeier, ministre allemand des Affaires étrangères, a refusé de recevoir le chef spirituel des Tibétains pour ne pas compromettre les relations avec la Chine, sa collègue de gouvernement et de parti petit-déjeune avec lui. Or, au lieu de présenter cela comme une stratégie double et réfléchie, Steinmeier préfère « donner libre cours à sa colère » tandis que le chef du SPD, Kurt Beck « s'agite pour rien». « Ce n'est pas un hasard si de tels émois sont rendus publics. C'est seulement la conséquence d'une course, devenue entre temps sans pitié, pour la candidature à la chancellerie.

Deutschland Armut Bettler in Gelsenkirchen


La Frankfurter Rundschau s'intéresse elle au rapport sur la pauvreté que publie aujourd'hui le gouvernement allemand. « Le fossé entre ceux du haut et ceux du bas s'élargit. Et ceux qui sont menacés de glisser vers le bas sont non seulement plus nombreux mais aussi différents. Car il semblerait que le groupe qui grossit est composé de gens qui reçoivent, à la fin du mois, leur bulletin de salaire avec la mention « le travail ne protège pas de la pauvreté ». On sait d'ores et déjà que ce rapport va alimenter les querelles politiques: chacun se bat avec ses armes. Le cheval de bataille du SPD c'est le salaire minimum, celui de la CSU, le parti bavarois, une baisse des impôts, celui la DGB, la plus importante confédération syndicale allemande, une augmentation des prestations sociales, celui de la Gauche un taux d'imposition spécial pour les riches…seule la politique qui « engendrerait un prochain rapport sur la pauvreté différent est absente», note le journal.

Venuzuela Präsident Hugo Chavez und Bundeskanzlerin Angela Merkel in Lima

Angela Merkel et le président vénézuelien Hugo Chavez


La Tageszeitung revient, elle, sur le voyage d'Angela Merkel en Amérique latine. « La chancelière a tout donné pour diviser le sous-continent. Ses visites se sont concentrées sans exception sur des pays qui suivent en principe une politique économique et commerciale libérale. En revanche, des régions comme l'Argentine ou la Bolivie, gouvernées soi-disant de manière populiste, sont passées à la trappe. Cette stratégie symbolise une politique européenne ciblée sur les intérêts des grands groupes. « Quand une ouverture du marché en bloc n'est pas possible, on négocie séparément avec les gouvernements consentants ».








  • Date 19.05.2008
  • Auteur Konstanze von Kotze
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/E2UV
  • Date 19.05.2008
  • Auteur Konstanze von Kotze
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/E2UV
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !