La justice force le premier ministre thaïlandais à démissionner | International | DW | 02.12.2008
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

La justice force le premier ministre thaïlandais à démissionner

Rebondissement dans la crise politique thaïlandaise : la cour constitutionnelle a ordonné la dissolution du parti au pouvoir et la démission du premier ministre Somchai Wongsawat.

default

Les partisans de l'Alliance du peuple pour la démocratie vont cesser le blocus des aéroports de Bangkok à partir de demain.

Thailand Proteste Somchai Wongsawat

Le Premier ministre thaïlandais Somchai Wongsawat, contraint de démission.

« Je suis maintenant un citoyen ordinaire, » a déclaré Somchai Wongsawat, qui a accepté la décision de la cour constitutionnelle thaïlandaise. Le Premier ministre n'a pas seulement été contraint de démissionner, il s'est aussi vu interdire toute activité politique pendant cinq ans, de même que plusieurs autres membres de son parti. Comme beaucoup s'y attendaient, la cour constitutionnelle a ordonné ce matin la dissolution du Parti du Pouvoir du Peuple en raison de fraudes électorales commises lors des législatives de décembre 2007. Deux autres formations de la coalition au pouvoir ont également été dissoutes par les juges, le parti Chart Thai et le Matchima Thipataya. Au total, 109 dirigeants de trois partis ont été exclus de la scène politique. Si le jugement a provoqué la colère des partisans du gouvernement, les députés épargnés par la justice, eux, ne se laissent pas abattre. Ils ont déjà prévu de se regrouper et de former une nouvelle alliance, le Puea Thai, puis d'organiser un vote le 8 décembre pour désigner un Premier ministre.


Regierungsgegner Thailand Protest Demonstration

Pendant une semaine, des manifestants anti-gouvernementaux ont bloqué l'aéroport international de Bangkok.

Du côté des opposants, l'annonce a été bien accueillie. L'Alliance du peuple pour la démocratie réclamait depuis des mois la démission du Premier ministre, qu'elle considère comme une marionnette de l'ancien chef du gouvernement Thaksin Shinawatra, renversé par l'armée en 2006 et aujourd'hui en exil. Un des leaders du parti vient d'annoncer que toutes les manifestations cesseraient à partir de demain. Le blocus des deux aéroports de Bangkok, qui dure depuis une semaine, va donc prendre fin. Des responsables de l'autorité chargée des aéroports de Thaïlande déplorent toutefois d'énormes dégâts à cause du blocus. Si le premier avion-cargo a déjà décollé dans la journée, pour les vols de passagers, il faudra sans doute attendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines.

  • Date 02.12.2008
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/G7aX
  • Date 02.12.2008
  • Auteur Aude Gensbittel
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/G7aX
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !