La haine au cœur | Vu d′Allemagne | DW | 05.03.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

La haine au cœur

La presse allemande se consacre surtout aujourd'hui au jugement prononcé hier dans le procès de quatre Allemands convaincus de terrorisme, ainsi qu'à la victoire du populiste Geert Wilders hier aux Pays-Bas.

default

Le « Groupe Sauerland, », du nom de la région d'où venaient les futurs terroristes islamistes, avait bel et bien préparé une campagne d'attentats meurtriers en Allemagne...

Entre cinq et douze années de prison pour les islamistes qui avaient projeté des attentats meurtriers à la bombe en Allemagne, titre la Frankfurter Allgemeine Zeitung, qui replace ce procès dans la perspective du stockage massif des données individuelles. Comme on le voit, l'État a de bonnes raisons de collecter les données. Les attendus du jugement du tribunal de grande instance de Düsseldorf sont clairs : les accusés prévoyaient de perpétrer les plus graves attentats islamistes en Allemagne. Le fameux « danger » qu'évoque régulièrement le Ministère de l'intérieur est bien concret.

Symbolbild deutsche Islamisten

Les terroristes islamistes ne sont pas tous des Arabes, comme en témoigne Eric Breininger, un Allemand islamiste qui approuve sur Internet que son pays natal soit la cible d'attentats.

Les attentats projetés n'étaient pas des chimères, souligne la Süddeutsche Zeitung. Mais le soulagement suscité par la mise sous les verrous pour longtemps des apprentis terroristes ne durera pas longtemps. Le terrorisme n'est plus depuis longtemps un produit d'exportation exclusif des pays arabes. Il fleurit aussi en Allemagne, cultivé par des prédicateurs musulmans haineux. Le problème : personne ne sait encore comment contrer efficacement cette menace.

Geert Wilders Kommunalwahlen in den Niederlanden

Geert Wilders, le leader du parti populiste PVV, joue sur l'anti-islamisme latent que connaît actuellement l'Europe.

C'est dans ce contexte que Die Welt revient sur la victoire hier du populiste néerlandais Geert Wilders aux élections communales aux Pays-Bas. Une victoire qui s'inscrit dans une tendance européenne. Les Suisses refusent la construction de minarets, les Français cherchent comment interdire la burqua dans l'espace public et débattent de l'identité nationale. Il faut savoir que ces trois pays sont ceux qui présentent, en Europe, la plus haute proportion de musulmans dans leur population. Et ils expriment chacun à leur manière le malaise qui préoccupe leurs citoyens.

Minarett Schweiz Volksabstimmung

La Suisse s'est prononcée contre les minarets. La France veut interdire la burqa. Les Pays-Bas se laissent séduire par les sirènes de l'extrême-droite...

La Frankfurter Rundschau tire un parallèle avec l'Allemagne : la recette de Geert Wilders s'inspire de la stratégie de l'extrême-droite allemande qui fait campagne par exemple avec des slogans tels que « L'école plutôt que la mosquée ». Certes, le PVV, le parti de monsieur Wilders, est moins brutal lorsqu'il inscrit dans son programme « La constitution plutôt que la charia ». Mais en réalité, il finasse en jouant sur la différence entre islam et islamisme.

Deutschland Rechtsextremismus Rudolf Hess Demonstration in Jena

En Allemagne aussi, l'extrême-droite tente de rallier les suffrages de tous ceux qui ont peur de l'Islam.

La Tageszeitung, en reproduisant une affiche électorale de Geert Wilders, tout blond et tout sourire, affublé d'une moustache à la Adolf Hilter, titre « Le Hollandais haïssant ». Si le quotidien de Berlin s'inquiète de la progression du parti populiste qui, de 6 % aux législatives de 2006, a dépassé les 17 % aux européennes de 2009, il tempère les craintes et relève l'absence de structures régionales et nationales du PVV. En effet, sans elles, où trouver les futurs candidats députés ?

  • Date 05.03.2010
  • Auteur Christophe Lascombes
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/MKwQ
  • Date 05.03.2010
  • Auteur Christophe Lascombes
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/MKwQ
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !