La CPI veut une enquête sur les crimes contre les Rohingyas | International | DW | 05.07.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

La CPI veut une enquête sur les crimes contre les Rohingyas

Le peuple birman musulman rohingya est persécuté et chassé vers le Bangladesh depuis 2016. La procureure de la Cour pénale internationale a demandé l'ouverture d'une enquête après plusieurs mois d'enquête préliminaire.

Écouter l'audio 03:39

La procureure de la CPI demande l'ouverture d'une enquête sur les crimes commis contre les Rohingyas

Après 10 mois d'enquête préliminaire, la procureure de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda a jugé "qu'il existe des motifs raisonnables de croire qu'au moins 700 000 Rohingyas ont été expulsés du Myanmar (Birmanie) vers le Bangladesh par une série d'actes coercitifs et que de grandes souffrances ou des blessures graves ont été infligées aux Rohingyas en violation de leur droit au retour dans leur pays d'origine." Elle demande ainsi l'ouverture d'une enquête à la CPI.

Une bonne nouvelle pour Bruno Stagno, directeur exécutif adjoint de Human Rights Watch. Mais le processus pourrait encore durer des années.

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !