La Berlinale soutient Polanski | Culture | DW | 22.02.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Culture

La Berlinale soutient Polanski

Le Festival du film de Berlin a accordé un Ours d'argent au réalisateur polonais toujours assigné à résidence en Suisse. L'Ours d'or a été attribué au réalisateur turc Senih Kapanouglu

Hasan Semih Kaplanoglu est le premier réalisateur turc a obtenir l'Ours d'Or depuis plus de trente ans

Hasan Semih Kaplanoglu est le premier réalisateur turc a obtenir l'Ours d'Or depuis plus de trente ans

L'Ours d'argent qui a été attribué à Roman Polanski pour son film « The Ghost Writer » peut incontestablement être interprété comme une manifestation de solidarité envers le réalisateur polonais. Roman Polanski n'a pas pu venir à Berlin puisqu'il est assigné à résidence en Suisse après son interpellation, le 26 septembre dernier.

Celui-ci ne doit pas quitter son chalet dans la ville de Gstaad en attendant d'être éventuellement extradé vers les Etats-Unis. Roman Polanski y est recherché pour des "relations sexuelles illégales" avec une mineur en 1977. C'est donc Alain Sarde, le producteur du film, qui avait fait le déplacement à Berlin. Et qui a lu un message de Roman Polanski : "Même si j'avais pu je ne serais pas venu car la dernière fois que je suis venu à un festival pour recevoir un prix je me suis retrouvé en prison."

Ours d'or pour "Miel"

Ce prix donné à Roman Polanski a quelque peu éclipsé l'Ours d'Or attribué à un film turc. ce qui est en soi un événement puisque pour trouver un film turc récompensé par l'Ours d'Or à Berlin il faut remonter à 1964.

« Miel », du réalisateur Senih Kapanouglu, a donc reçu la plus haute récompense de ce festival. Ce film est le troisième volet d'une série autobiographique et il raconte l'histoire d'un enfant qui accompagne son père apiculteur dans son travail. Le film a été tourné dans de très beaux paysages, près des Côtes de la Mer Noire dans le sud-est du Caucase.

Quant aucinéma allemand, il ressort bredouille de cette 60e édition de la Berlinale dont la sélection n'a pas vraiment emballé les spécialistes. En revanche, le grand public a encore une fois répondu présent avec plus de 300 000 billets vendus, un nouveau record pour la Berlinale.

Auteur : Jean-Michel Bos

Edition : Elisabeth Cadot

default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !