La Bavière vote, Berlin se prépare | Vu d′Allemagne | DW | 12.10.2018
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

La Bavière vote, Berlin se prépare

Les élections régionales sont un test de popularité pour la CDU d'Angela Merkel et surtout pour son alliée plus conservatrice, la CSU, qui gouverne sans interruption la région depuis la fin de la Seconde guerre mondiale.

Dimanche, les Bavarois élisent leur nouveau Parlement régional. De ce vote émergera le nouvel exécutif du Land. Et cette année, il pourrait y avoir des surprises. Quel score fera la droite populiste de l'AfD, les Verts vont-ils marquer des points dans ce Land prospère du sud? Ces questions  illustrent bien l'enjeu de ce scrutin.

L'Union chrétienne-sociale, la CSU, dirige seule la région depuis près de soixante ans, à une exception près. Et jusqu'à présent, le chef du parti était aussi ministre-président du Land.

La CSU menacée par l'extrême-droite

Mais cette année, deux formations politiques menacent la CSU qui n'est créditée dans les sondages que d'un tiers des intentions de vote.

Le Bretzel, spécialité gastronomique de la Bavière, ne devrait pas ressentir les effets du vote

Le Bretzel, spécialité gastronomique de la Bavière, ne devrait pas ressentir les effets du vote

D'abord les populistes de droite de l'AfD qui espèrent entrer aux Parlement régionaux de Bavière et de Hesse (où les élections ont lieu dans deux semaines), les deux seuls dans lesquels leur parti n'est pas encore représenté.

Les responsables de la CSU ont multiplié les sorties populistes ces derniers mois, dans l'espoir que couper l'herbe sous le pied de l'AfD.

"Il ne doit pas y avoir de formation politique légitime à droite de la CSU", prévientMarcus Söder, ministre-président sortant de Bavière, membre de la CSU.

Certains électeurs préféreront toutefois voter pour l'original plutôt que pour la copie.

... et par les écologistes

Et puis il y a les Verts qui espèrent créer une surprise équivalente à celle de 2016 dans le Bade-Wurtemberg, Land voisin de la Bavière que les écologistes de Bündnis 90/Die Grünen gouvernent désormais avec la CDU.

"Je crois que, surtout en Bavière, les gens en ont marre que les autorités ne diffusent toujours que la haine et le dénigrement" affirme Katharina Schulze, candidate des Verts en Bavière

Horst Seehofer est sur la sellette

Horst Seehofer est sur la sellette

Les élections de dimanche pourraient donc mettre un terme à la quasi hégémonie régionale de la CSU.

L'avenir politique de Horst Seehofer 

Les résultats auront de toute façon un impact sur la coalition au pouvoir à Berlin si le principal allié de la CDU est ébranlé, puisque le président de la CSU bavaroise n'est autre que le ministre de l'Intérieur du gouvernement Merkel, Horst Seehofer.

En cas de débâcle électorale dimanche, celui-ci pourrait bien être forcé de démissionner.

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !