L′éducation en Afrique : encore de nombreux défis à relever | Afrique | DW | 24.01.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Afrique

L'éducation en Afrique : encore de nombreux défis à relever

Ce 24 janvier est la journée internationale de l’éducation. Une journée instaurée par les Nations unies en 2018 afin de mettre en lumière l’éducation en tant que pillier du bien-être humain et du développement durable.

Écouter l'audio 04:04

"La quantité c'est bon mais la qualité de l'école pose problème" (Fahiraman Rodrigue Koné)

Selon l'Unesco, (l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture), 258 millions d’enfants et de jeunes ne vont toujours pas à l’école ; 617 millions d’enfants et d’adolescents ne savent ni lire ni effectuer des calculs simples ; moins de 40 % des filles en Afrique subsaharienne achèvent leur scolarité secondaire et près de quatre millions d’enfants et de jeunes réfugiés ne sont pas scolarisés. Ceci constitue une atteinte à leur droit à l’éducation et cela est inacceptable dit l'agence onusienne. 

Le thème de 2020, "Apprendre pour les populations, la planète, la prospérité et la paix", souligne selon l'ONU, la nature intégrée de l’éducation, ses objectifs humanistes, ainsi que son rôle central pour la réalisation de nos ambitions collectives en matière de développement. 

Cours de mathématiques dans une école du Mozambique

Cours de mathématiques dans une école du Mozambique

"Il nous faut accomplir bien davantage pour progresser vers la réalisation de l’objectif de développement durable n°4, à savoir assurer à tous une éducation équitable, inclusive et de qualité et des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie", dit le Secrétaire général de l'ONU, António Guterres.

A l'occasion de cette journée, nous avons demandé au sociologue ivoirien, Fahiraman Rodrigue Koné, comment se porte le secteur éducatif en Afrique ? Selon lui, si le taux de scolarité s'améliore sur le continent, la qualité recule toutefois en raison du manque d'investissements. 

Cliquez sur l'image ci-dessus pour écouter ses explications.

Audios et vidéos sur le sujet