L′édition 2019 du Global Media Forum ouvre ses portes | International | DW | 27.05.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

L'édition 2019 du Global Media Forum ouvre ses portes

Le Global Media Forum, la conférence annuelle sur les médias organisée par la Deutsche Welle se tient du 27 au 29 mai à Bonn. L’événement va réunir plus de 2.000 participants venus de 140 pays.

Le thème de la rencontre de cette année est "Shifting powers" qu'on peut traduire par "le transfert des pouvoirs". En effet, dans de nombreux endroits, y compris dans le contexte d'une numérisation croissante, la relation entre les médias, la politique et la société est en proie à des bouleversements.

"Les populistes de tous bords menacent l'intégrité de l'Europe", explique Peter Limbourg, le directeur de la Deutsche Welle. "Le contrôle de l'information est devenu pour eux un instrument de pouvoir",ajoute-t-il. "La liberté d'expression est menacée.”

Global Media Forum 2016 Peter Limbourg (DW/M. Müller)

Peter Limbourg, intendant de la Deutsche Welle

Le Global Media Forum a donc pour but cette année d'insister sur ces processus de changement fondamentaux.

Un premier panel doit se concentrer sur la façon dont le paysage médiatique évolue, sur les risques et les opportunités qui se présentent. Parmi les personnes présentes figureront le cofondateur de l'India Today Group, Aroon Purie et Mark Peters de Google. Mathias Döpfner, directeur des éditions Axel Springer, et Jaron Lanier, pionnier américain du numérique, prononceront des discours liminaires.

La seconde journée de la rencontre mettra l'accent sur les relations difficiles entre les médias et la politique. D'autres conférences et ateliers organisés par des organisations partenaires porteront sur la situation des migrants, l'apport des pouvoirs politiques sans oublier le rôle du journalisme d'investigation.

Motorcycle Marriage, Everyday Africa (Ley Uwera)

Une des photos de l'exposition "Everyday Africa", dans le cadre du GMF

L'art occupe aussi une place importante au GMF cette année, avec entre autres l'exposition du projet "Everyday Africa" dans lequel 30 photographes internationaux montrent des perspectives au-delà des stéréotypes africains habituels.

Comme chaque année, l'un des points saillants du Forum est la remise du prix DW Freedom of Speech Awards. Cette année, il sera attribué à la journaliste Mexicaine Anabel Hernández pour sa lutte contre la corruption, les dissimulations et l'impunité au Mexique.

Liens

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !