L′écrivain algérien Boualem Sansal contre les dictatures et les extrémismes | ACTUALITÉS | DW | 30.11.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

ACTUALITÉS

L'écrivain algérien Boualem Sansal contre les dictatures et les extrémismes

"Si on ne croit pas à la vie et à la liberté, on ne peut pas les défendre" écrit Boualem Sansal dans son dernier ouvrage "Le train d'Erlingen ou la métamorphose de Dieu". Dans ce Club, un entretien avec l'écrivain qui nous parle de l'Algérie, où la répression s'accroit avant l'élection présidentielle, mais aussi du danger de l'extrémisme religieux et de la dictature dans le monde.

Écouter l'audio 26:03

"Notre amour de la vie, de la liberté et de la paix a fait de nous de pauvres diables effrayés, aptes à toutes les lâchetés, quand la haine de la vie, de la liberté et de la paix a donné à notre diabolique ennemi le goût de l’éternité et de la toute-puissance, et la détermination pour les obtenir par tous les moyens. Quel drame que d’en être arrivé à penser que la défaite et la soumission  seraient pour nous une solution satisfaisante" : un extrait du dernier roman de Boualem Sansal, écrivain algérien qui a reçu le grand prix du roman de l'Académie française en 2015 pour son roman "2084 : la fin du monde" et aussi le prix des libraires allemands en 2011 pour son engagement en faveur d'un dialogue pacifique entre les cultures.

Boualem Sansal était en tournée ces derniers jours pour présenter son dernier ouvrage, qui vient de sortir en allemand: "Der Zug nach Erlingen oder Die Verwandlung Gottes".