Kinshasa tente de recruter de jeunes soldats | Afrique | DW | 16.08.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Kinshasa tente de recruter de jeunes soldats

Pour faire face à la rébellion dans la province du Nord-Kivu dans l'Est de la RDC, le gouvernement congolais vient de lancer une opération de recrutement de jeunes volontaires pour appuyer les FARDC.

C'est Christophe Dimbeshe, ministre provincial en charge de la communication, qui a annoncé la nouvelle. Kinshasa veut procéder au recrutement de jeunes militaires sous l'autorité des forces armées de la RDC. Ensuite, les nouvelles recrues seront introduites au plus vite au sein des FARDC, pour servir sous le drapeau national, mais les jeunes congolais se montrent de moins en moins enthousiastes pour leur enrôlement. Une réticence qui s'explique  par la corruption et le détournement de salaires des militaires. 

Les députés provinciaux sont à l’œuvre

Plusieurs élus locaux ainsi que les députés de la province du Nord-Kivu ont été mis à contribution pour vulgariser la campagne de sensibilisation en direction des jeunes nationaux. Il s'agit de les convaincre de rejoindre massivement les rangs de l’armée pour défendre la "Nation mère" agressée et pillée par des groupes armés incontrôlés. Pour motiver les jeunes, les députés provinciaux ont promis aux futurs soldats de suggérer à Kinshasa le paiement de leurs salaires  par virement bancaire. 

L'opération de recrutement de jeunes soldats devrait permettre à l'armée régulière de faire face aux groupes rebelles armés qui défient  les FARDC dans l’Est du pays. Même si, depuis quelques jours, on note une certaine accalmie sur les lignes de front, après des semaines d'intenses combats.

Audios et vidéos sur le sujet