Karamba Diaby dénonce une intimidation | International | DW | 16.01.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

International

Karamba Diaby dénonce une intimidation

Des impacts de balle ont été découverts sur une fenêtre vitrée des bureaux du député allemand d'origine sénégalaise, relançant le débat sur la xénophobie. Un poster de Karamba Diaby était affiché sur la partie visée.

Écouter l'audio 01:51

"Nous refusons de quitter la scène"- (Karamba Diaby, député)

Les impacts de balle ont été découverts mercredi (15.01.2020) par une collaboratrice de Karamba Diaby, élu du Parti social-démocrate (SPD) siégeant au Bundestag, le parlement allemand. La police a confirmé que la vitrine comportait des impacts de balle mais qu'aucun projectile n'avait été retrouvé. 

 Cette affaire suscite de nombreuses réactions et des messages de solidarité ont été adressés à l'élu. “Inconcevable, répugnant, lâche", a notamment réagi le ministre allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, pour qualifier l’attaque ayant visé les bureaux de Karamba Diaby.

Menaces de mort

Ce n’est pas la première fois que Karamba Diaby, premier député noir d'Allemagne à être élu dans une circonscription d'ex-RDA, est pris pour cible. 

Par le passé, il a été victime de menaces de mort et d'injures racistes de la part de militants de l'extrême droite. 

Mais avec la découverte d’impacts de balle, un seuil vient d’être franchi, selon Clément Klutsé, parlementaire suppléant de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) à Hambourg. “On passe de la parole à l’acte et qu’est-ce qui va se passer ensuite? C’est clair que la situation devient très grave. Il n’est pas le seul à en être victime", témoigne l'homme politique et consultant d'origine togolaise.

Clément Klutsé poursuit en recommandant que "le gouvernement allemand prenne ses responsabilités pour protéger les citoyens, notamment les politiques. Parce que cette attaque sur Karamba Diaby n’est pas une attaque contre sa personne seulement, ni son parti politique, mais contre toute la classe politique allemande et contre la démocratie”. 

Karamba Diaby à Halle (est de l'Allemagne) en juin 2013

Karamba Diaby à Halle (est de l'Allemagne) en juin 2013

Décidé à continuer en dépit des menaces

Connu pour ses dénonciations contre le racisme notamment au sein de la société allemande, Karamba Diaby n’entend pas céder sous la menace. Selon lui “les gens qui appliquent la violence, ce qu’ils veulent c’est qu’on ait peur et qu’on cesse les activités politiques. Nous allons refuser cela. Je vais continuer avec mon équipe, nous allons continuer notre travail. Nous sommes pour la démocratie, nous sommes pour la solidarité dans cette société. Nous refusons de quitter la scène à cause d’eux, donc nous continuerons à faire notre sensibilisation politique pour la paix et la sécurité dans ce pays”.

L'Allemagne enregistre une montée des partis d’extrême droite comme l’AFD dont le discours nationaliste et xénophobe s’est durci, notamment sur les réseaux sociaux.

Audios et vidéos sur le sujet

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !