Journée mondiale des toilettes | International | DW | 20.11.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Journée mondiale des toilettes

En Afrique, seuls 6% des ménages ont accès à des toilettes reliées à un réseau d'eau collectif, un sous-équipement dont les conséquences hygiéniques et sanitaires peuvent être dramatiques.

default

Les toilettes sont loin d'être une réalité pour tout le monde

C'est plus de 40% de la population mondiale qui serait concernée. Sans toilettes, c'est le cycle infernal de l'insalubrité qui se met en route : contamination des sols, des nappes phréatiques, et des cours d'eau, développement des bactéries et propagation des maladies.

Ecosan Toilette in Indien

A Maharashtra en Inde, Kiran Gaware montre ses toilettes "Ecosan"

Un problème qu'Axel Rottländer connaît bien, il travaille pour l'organisation humanitaire CARE, et il a été en mission au Zimbabwe, où en décembre 2008, des milliers de personnes sont mortes du choléra:

« Quand l'épidémie de choléra a reculé, on a découvert que les installations sanitaires étaient le véritable vecteur de la maladie. Nous avons donc concentré nos efforts sur l'amélioration de ces infrastructures, c'est-à-dire la création ou la remise en état de toilettes et de latrines, afin qu'il n'y ait plus de contact entre l'eau potable et les matières fécales, afin que tout cela soit bien séparé. »

Le manque d'infrastructures n'est pas seulement un problème d'argent - la construction de deux lavabos en béton coute par exemple 60 euros au Kenya. Mais installer des sanitaires est une chose, encore faut-il le faire convenablement, en respectant les habitudes des populations locales, pour lesquelles le thème reste souvent tabou. Axel Röttlander.

Toilettenbau im Kibera-Slum

Ces toilettes dans un slum à Nairobi au Kenya, sont payantes

« Il faut faire particulièrement faire attention à la séparation entre les hommes et les femmes, c'est un sujet très sensible par exemple dans les pays musulmans. Les toilettes doivent être séparées, ainsi que les lieux où les toilettes sont installées, afin que les femmes puissent y aller librement. »

En Afrique, selon des estimations, environ 6 000 enfants meurent chaque jour à cause du manque d'hygiène. L'accès à l'eau potable et aux installations sanitaires fait partie des objectifs du millénaire des Nations Unies, Mais les experts du développement sont sceptiques : les gouvernements nationaux investissent moins de 3% de leur budget dans ces infrastructures. Aux racines du mal, la corruption est souvent pointée du doigt.

  • Date 20.11.2009
  • Auteur Aline Ranaivoson/Annette Morczinek
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/Kb3Z
  • Date 20.11.2009
  • Auteur Aline Ranaivoson/Annette Morczinek
  • Imprimer Imprimer cette page
  • Permalien https://p.dw.com/p/Kb3Z
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !