Joe Biden rassure les Israéliens | International | DW | 09.03.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Joe Biden rassure les Israéliens

Le vice-président américain est à Jérusalem où il a rendez-vous avec les dirigeants israéliens. Au menu: la relance du processus de paix israélo-palestinien, mais aussi le programme nucléaire iranien.

default

Le vice-président américain Joe Biden

Le ballet diplomatique a commencé ce week-end avec la tournée dans la région de l'émissaire spécial américain pour le Proche-Orient George Mitchell.

Israel USA George Mitchell bei Benjamin Netanyahu in Jerusalem

George Mitchell avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu

Il est venu ouvrir la voie à des négociations indirectes entre Israéliens et Palestiniens, qualifiées de négociations de proximité, et c'est désormais Joe Biden qui poursuit cette tache. Une tache délicate puisque le processus de paix est bloqué depuis plus d'un an et que le contexte de reprise est on ne peut plus tendu.

L'Etat hébreu a en effet autorisé la construction de 112 nouveaux logements en Cisjordanie.

BdT Baustelle Siedlungen in der West Bank

112 nouveaux logements vont être construits en Cisjordanie

Une annonce immédiatement condamnée par les Palestiniens, qui font du gel de la colonisation une condition sine qua non à la reprise de pourparlers. Par ailleurs, Israël doute de la volonté américaine de relancer le processus. Selon un rapport du ministre israélien des Affaires étrangères publié par le quotidien Haaretz, Barack Obama s'intéresserait plus aux dossiers de politique intérieure qu'au Proche-Orient avant les élections au Congrès prévues pour novembre. Le rapport accuse en outre les Etats-Unis de se rapprocher des positions palestiniennes.

Palästinensischer Präsident Abbas mit Saeb Erekat in Kairo

Saeb Erekat et le président de l'Autorité Palestinienne Mahmoud Abbas

L'ambiance est donc plutôt au scepticisme et c'est sans doute pour cela que Joe Biden a choisi de rassurer les Israéliens, au moins en ce qui concerne le dossier iranien. Le vice-président américain a ainsi réaffirmé la volonté des Etats-Unis de protéger l'Etat hébreu, qui se dit menacé par la République islamique.

Pour les Palestiniens, en tout cas, ces négociations de proximité - qui devraient démarrer véritablement le 16 mars avec le retour de George Mitchell dans la région - ces négociations constituent la dernière tentative de parvenir à une solution à deux Etats. C'est ce qu'a déclaré le négociateur en chef Saeb Erekat.

Auteur: Audrey Parmentier
Edition: Konstanze von Kotze

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !