Joachim Gauck sera le prochain président | Allemagne | DW | 20.02.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Joachim Gauck sera le prochain président

Après la démission du conservateur Christian Wulff, soupçonné d'être impliqué dans différents scandales, les principaux partis se sont mis d'accord sur la nomination de cet ancien militant des droits de l'homme en RDA.

default

Joachim Gauck bénéficie d'une grande popularité au sein de la population allemande

« Professeur de démocratie », « autorité morale », la réputation de Joachim Gauck en Allemagne n'est plus à faire. Ce pasteur de 72 ans, marié et père de 4 enfants, est connu pour s'être soulevé contre le régime communiste de l'ancienne Allemagne de l'Est. En 1989, il a cofondé le Nouveau Forum, un mouvement de défense des droits civiques, qui a ouvert la voie à la chute du Mur. Joachim Gauck est donc un témoin de son temps, comme il a tenu lui même à le rappeler :

« Ce qui me touche le plus, c'est qu'un homme né pendant les sombres années de guerre, qui a grandi sous une dictature et qui a accompli son devoir ici après la réunification, ce qui me touche donc, c'est qu'un tel homme soit désormais appelé à la tête de l'Etat. »

Pressekonferenz im Bundeskanzleramt Bundespraesident

"Cet homme peut fournir une impulsion décisive pour faire face aux défis de notre temps", a déclaré Angela Merkel

Peu après la chute du Mur, il est devenu le premier responsable des archives de la Stasi, et a ainsi mis à jour les crimes de l'ancienne police secrète de la RDA. Un travail pour lequel il a obtenu la reconnaissance de nombreux Allemands. Joachim Gauck jouit depuis d'une très bonne réputation dans le pays : il y a deux ans, après la démission de l'ancien président Horst Köhler, sa candidature avait déjà été évoquée, et la presse allemande avait alors parlé de président des cœurs. Mais la chancelière Angela Merkel lui avait préféré Christian Wulff, pour des raisons politiques. Aujourd'hui, le candidat Gauck fait donc l'unanimité. Et il entend bien continuer son combat :

« De toutes les choses que vous avez citées, celle qui me tient le plus à cœur, c'est que les Allemands se refamiliarisent avec l'idée qu'ils vivent dans un bon pays, un pays qu'ils peuvent aimer. Parce qu'ils ont la possibilité extraordinaire de vivre ici en toute liberté et de s'engager librement pour des causes. Et c'est ce que nous entendons par responsabilité. »

Joachim Gauck sera élu d'ici le 18 mars par les grands électeurs de  l'Assemblée fédérale, qui est composée des députés du Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand, et d'un nombre équivalent de représentants des seize Länder.  

Auteur : Audrey Parmentier
Edition : Konstanze von Kotze

Écouter l'audio 02:13
Now live
02:13 min

Joachim Gauck, "un conservateur libéral penchant à gauche"

La rédaction vous recommande

Audios et vidéos sur le sujet