Intégration : des progrès, mais peut mieux faire | Allemagne | DW | 13.01.2012
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Allemagne

Intégration : des progrès, mais peut mieux faire

Les écarts entre les Allemands et les personnes issues de l'immigration sont encore trop grands. C'est le constat d'un rapport commandé par Berlin. Il y a cependant des avancées dans le domaine de l'intégration.

default

En Allemagne, 16 millions de personnes sont issues de l'immigration

C'est le deuxième rapport initié par Maria Böhmer, secrétaire d'Etat chargée de l'intégration. Il concerne les 16 millions de personnes issues de l'immigration en Allemagne et couvre la période 2005-2010. Selon Maria Böhmer, "il est important d'identifier les problèmes pour essayer d'apporter des solutions".

Des progrès à faire sur le marché du travail

Et les problèmes sont nombreux, notamment sur le marché du travail. Le taux de chômage est toujours deux fois plus élevé chez les étrangers que chez les Allemands de souche (12% contre 6,1% en 2010). A qualification égale, les personnes originaires de pays extérieurs à l'Union européenne ont beaucoup plus de mal à trouver du travail. La maîtrise de la langue allemande est un facteur essentiel sur le marché de l'emploi.

Maria Böhmer Integration Integrationsbeauftragte PK Berlin Bericht

Maria Böhmer a présenté jeudi son rapport sur l'intégration

De là l'importance d'une scolarisation précoce, à partir de trois ans, ce qui amène les enfants à maîtriser beaucoup mieux et beaucoup plus vite l'allemand. De nombreux programmes se sont développés pour augmenter le taux de migrants dans les jardins d'enfants. Et les résultats se font sentir : plus 34% au cours des dix dernières années. Il est important également que les parents s'investissent, selon le sociologue Ruud Koopmans, l'un des auteurs de l'enquête.

« Il est clair que lorsque l'on parle allemand au sein de la famille, les résultats scolaires sont identiques, que l'on soit allemand ou non allemand. »

De plus en plus de migrants diplômés

Autre problème identifié au niveau de l'éducation, problème auquel Berlin a tenté d'apporter des solutions : la reconnaissance des diplômes. Une loi votée à l'automne la favorise. Il s'agit, il faut le dire, de pallier le déclin démographique et la pénurie de main-d'oeuvre dans certains secteurs de l'économie, notamment l'informatique.

Pour terminer sur une note résolument positive : le nombre d'enfants issus de l'immigration qui quittent l'école en Allemagne sans diplôme s'est réduit de 15%. C'est tout de même encore deux fois plus que les élèves allemands de souche.

Auteur : Carine Debrabandère, dpa, afp
Edition : Anne Le Touzé