Incendies, cultures, la sécheresse menace déjà l′Allemagne // Le retour des exilés portugais du Venezuela | Vu d′Allemagne | DW | 24.04.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Incendies, cultures, la sécheresse menace déjà l'Allemagne // Le retour des exilés portugais du Venezuela

En plein mois d'avril les pompiers allemands doivent déjà faire face à des incendies de forêts et les cultures souffrent du manque d'eau. Dans ce magazine également, reportage au Portugal, où les exilés portugais sont de retour du Venezuela, pour des raisons économiques notamment.

Écouter l'audio 12:29

En cette fin avril, les Allemands commencent à peine à ranger leurs manteaux d'hiver et à sortir des tee-shirts que la sécheresse provoque déjà des dégâts et des inquiétudes dans tout le pays. En Thuringe par exemple, dans l'Est, on peut déjà dire qu'il n'y aura pas de floraison du colza en mai. Les semences plantées l'an dernier ont été réélaborées en ce début de printemps. Elles se développaient tellement mal que les agriculteurs ont préféré retravailler la terre pour y faire d'autres cultures. Les départs de feu se multiplient aussi dans les forêts depuis quelques jours. 

Conséquences de la sécheresse 2018

"Nous n'avons pas encore compensé le déficit de précipitations de l'année dernière, mais dans de nombreux cas, nous ne l'avons que légèrement réduit. Ainsi, l'eau manque encore dans les couches profondes du sol", explique Corina Schube, météorologue agronome au service météorologique allemand. Il a pourtant plu cet hiver en Allemagne : 210 litres en moyenne entre décembre et février. Mais cette moyenne cache des différences énormes entre les régions : il est tombé, par exemple, seulement 25 litres par mètre carré en mars en Thuringe. Il manque ainsi 200 à 300 litres d'eau par mètre carré à certains endroits. On parle désormais de "sols définitivement asséchés", comme dans les régions subtropicales.

Windbruch einer Eiche, Biosphärenreservat Mittlere Elbe, Dessau-Roßlau, Sachsen-Anhalt, Deutschland, Europa (picture-alliance/imageBROKER/V. Lautenbach)

Les tempêtes touchent de plus en plus souvent les forêts allemandes

Une situation critique pour les agriculteurs et leurs animaux. Les récoltes de l'an dernier étaient déjà très faibles avec, en moyenne, un quart de céréales en moins. Et la sécheresse de 2018 pourrait encore cette année avoir des répercussions. "La sécheresse de l'an dernier a entraîné l'assèchement des cultures. Elles auraient poussé avec une année normale", explique Sebastian Schreiber, de l'association forestière allemande. "Nous estimons que, l'an dernier, 500 millions de plantes semées au cours des trois dernières années ont été détruites."

Incendies des forêts

Après le colza, c'est le blé d'hiver qui est menacé actuellement dans certaines régions allemandes. Pour les autres céréales, il reste difficile de dire ce que donneront les récoltes de cette année. Tout dépendra de la pluie des semaines à venir. Ce qui est certain c'est que 2019 pourrait être mauvais pour les forêts. Le week-end dernier déjà les pompiers luttaient contre des feux de forêts vers Berlin, comme en plein été. En début de semaine, même scénario en Basse-Saxe, dans le Nord-Ouest du pays. Des incendies ont mobilisé jusqu'à 400 pompiers. 

Waldbrand bei Oranienburg (picture-alliance/dpa/J. Stähle)

Incendie de forêt dans le Brandebourg le 22 avril 2019

Un phénomène néfaste de plus, alors que ces forêts sont déjà fortement perturbées par le réchauffement climatique. "Nous avons des tempêtes très violentes avec une grande quantité de chablis, des arbres déracinés. Ces tempêtes se succèdent à un rythme très élevé", raconte Sebastian Schreiber. "La tempête Eberhard, n'est pas si loin, c'était début mars. Ainsi vous avez de grandes surfaces, en peu de temps, que vous devez replanter. 

Développement d'insectes dévastateurs

Les arbres manquent d'eau eux aussi. De nombreuses forêts sont en état "de stress". "Si les arbres subissent un stress climatique, cela a des conséquences. Dans le cas de l'épicéa, par exemple, la rivière Hartz n'est pas assez puissante, alors l'épicéa a des difficultés avec les scolytes", explique encore Sebastien Schreiber. Les scolytes, ce sont des insectes, qui se développent, à cause du stress des arbres justement. Ils pondent sous l'écorce et les larves se nourrissent de la sève, ce qui peut conduire à la mort des arbres. 

BdT mit Deutschlanbezug 16.08.2018 - Borkenkäfer (picture alliance/dpa)

Les scolytes se développent sur les arbres qui manquent d'eau et peuvent les faire mourir

Des situations qui obligent les professionnels des mondes agricole ou forestier à s'adapter. Les services météorologiques allemands sont en train de mettre au point des prévisions d'humidité des sols poussées, pour aider à semer et à récolter au meilleur moment. Du coté des forestiers, on plante des arbres de variétés différentes, avec des racines qui poussent plus profondément par exemple. À plus court terme, les professionnels espèrent voir arriver la pluie ... Avant la fin du mois. "Il sera trop tard pour beaucoup de plantes après", estiment les spécialistes. 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

Des exilés portugais au Venezuela de retour au Portugal

Portugals Landwirtschaft verschwendet zu viel Wasser (DW)

Le secteur agricole recrute notamment des lusodescendants venus du Venezuela

Le Venezuela connait une grave crise politique. Une crise qui pourrait avoir des répercussions jusqu'au Portugal et accentuer un phénomène déjà en cours : celui du retour des Portugais exilés au Venezuela. De 1940 à 1980 ils sont nombreux à avoir fui la misère et à s'être rendus au Venezuela. Quelques 300 000 personnes, si on prend en compte leurs descendants.

Aujourd'hui des nombreux Vénézuéliens aux origines portugaises reprennent la route du pays d'Europe du Sud. Lisbonne fait tout son possible pour faciliter l’attribution des passeports et le retour au Portugal de ces personnes. Des entreprises les ciblent même tout spécialement lors des recrutements. Dans la seconde partie de Vue d'Allemagne, Marie-Line Darcy nous emmène notamment dans une exploitation agricole. 

Retrouvez tous les numéros du magazine Vu d'Allemagne dans la médiathèque ou abonnez-vous au podcast !

La rédaction vous recommande

Liens