Il faut réformer la politique de retour et d′expulsion allemande // À Görlitz des jeunes s′engagent pour donner une autre image de la ville | Vu d′Allemagne | DW | 01.07.2020
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Il faut réformer la politique de retour et d'expulsion allemande // À Görlitz des jeunes s'engagent pour donner une autre image de la ville

La Fondation allemande pour la politique étrangère (DGAP) vient de publier un rapport sur la politique migratoire de retour et d'expulsion allemande. Un rapport très critique qui donne aussi des pistes d'amélioration. Et puis en seconde partie, reportage à Görlitz, un des fiefs de l'extrême-droite où des jeunes se battent pour changer l'image de la ville.

Écouter l'audio 19:45

Des expulsions, des hommes et des femmes perdus dans le mille-feuille administratif allemand, d’autres sans titre de séjour mais qui restent en Allemagne… "La politique migratoire de retour et d’expulsion allemande est dans une crise profonde." Ce sont les conclusions d’un très long travail de la Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik, la Fondation allemande pour la politique étrangère. 

Le rapport intitulé "Politique allemande de retour et d’expulsion, dix propositions pour sortir de la crise permanente" est le résultat de près d'un an de travail, d'interviews, de visites et d’observations dans des centres d’accueil ou avec la Police. Il se concentre donc sur les décisions prises lorsque les autorités décident qu’une personne migrante ne peut rester au sein de la République fédérale. 

Lire aussi → Ankerzentren : de nouveaux centres pour réfugiés qui font débat en Allemagne

Mona Lou Günnewig, chercheuse à la DGAP est l'une des deux femmes qui ont travaillé sur cette étude. Elle nous présente ses conclusions et donne des pistes pour améliorer les procédures.

++++++++++++++++++++++++++++++++

Des jeunes s'engagent pour une ville plus tolérante

Dans la seconde partie de ce magazine, direction la Saxe dans l’est du pays, à Görlitz, ville à la frontière avec la Pologne. Une ville qui fait partie des fiefs du parti d’extrême-droite, l’Alternative für Deutschland. Ville aussi qui fait partie des perdants de la réunification… Déclin économique, chômage, un tiers des immeubles inoccupés : le sentiment d’abandon est omniprésent. 
Mais malgré ce contexte, des jeunes se mobilisent pour montrer un autre visage de Görlitz : une ville ouverte, créative et engagée. C'est un reportage de Niklas Mönch. 

Vu d’Allemagne est un magazine proposé par Hugo Flotat-Talon et Anne Le Touzé. Vous retrouvez tous les numéros du magazine Vu d'Allemagne dans la médiathèque.