″Il faut donner les mêmes droits aux jeunes filles qu′aux jeunes garçons″ (Alphonsine Madjilem) | Interviews exclusives DW | DW | 20.11.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages
Publicité

Convention des droits de l'enfant - 30 ans

"Il faut donner les mêmes droits aux jeunes filles qu'aux jeunes garçons" (Alphonsine Madjilem)

L’ancienne présidente du Parlement des enfants tchadiens, Alphonsine Madjilem, est notre invitée. Elle plaide pour mettre fin aux inégalités entre filles et garçons au Tchad.

Écouter l'audio 05:02

"La majorité des enfants tchadiens ne connaissent pas leurs droits jusqu'à présent"

Le Tchad, à l’instar des autres pays du monde, célèbre ce 20 novembre le 30e anniversaire de la Convention relative au droit de l’enfant, couplée avec la Journée mondiale de l’enfance.

La Convention adoptée le 20 novembre 1989 par l'Assemblée générale des Nations unies fixe des droits pour tous les enfants de la planète.
Il s'agit de droits à l'éducation, à la protection sanitaire, au droit au jeu, de s'exprimer et de s'impliquer dans la vie politique.

Pour Alphonsine Madjilem, qui a dirigé le parlement des enfants tchadiens de 2012 à 2014, le droit de s’exprimer des enfants est fortement affecté dans son pays.

Elle explique aussi que le respect du droit des enfants ne doit pas uniquement concerner les villes mais aussi toucher les enfants dans les campagnes.

Ecoutez l'interview de la semaine en cliquant sur l'image

Audios et vidéos sur le sujet