Heureux comme un Allemand // L′impatience des réfugiés sahraouis dans les camps en Algérie | Vu d′Allemagne | DW | 20.03.2019
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Vu d'Allemagne

Heureux comme un Allemand // L'impatience des réfugiés sahraouis dans les camps en Algérie

Alors qu'on célèbre la journée internationale du bonheur le 20 mars, Vu d'Allemagne se penche sur le bonheur chez les Allemands. On se dit plutôt heureux dans la République fédérale. Dans la seconde partie Vu d'Allemagne prend la direction des camps de réfugiés sahraouis en Algérie, avant la reprise des négociations entre le Front Polisario et le Maroc cette semaine à l'ONU.

Écouter l'audio 16:36

Heureux comme un allemand dans la République fédérale ! L'expression n'est pas courante et pourtant, à en croire le Glücksatlas,l'Atlas du bonheur, édité par la Poste allemande chaque année, une majorité d'Allemands sont heureux. La cote de satisfaction quant à leur vie atteint 7,05 points sur une échelle de 0 à 10 en 2018. Vu d'Allemagne revient sur le sujet ce mercredi 20 mars, journée décrétée par l'ONU, depuis 2013, comme "Journée internationale du bonheur".

"Être, avoir et aimer"

Alors le bonheur, c'est quoi ? L'étude menée chaque année par la Poste allemande s'appuie notamment sur les conditions de vie des Allemands : travail, logement, accès aux services de santé, loisirs ... "Le bonheur c'est ce sentiment de satisfaction à long terme de sa propre vie", explique de son côté Jan Delhey, professeur de sociologie à l'université de Magdebourg sur les rives du fleuve Elbe. Pour lui les moments de joie intenses sont importants, "mais les sociologues sont plus préoccupés par cette perspective à long terme : Est-on satisfait de la vie qu'on mène ?", explique-t-il. 

Ecoutez aussi → "En Allemagne, le bonheur s'apprend aussi à l'école", Vu d'Allemagne du 4 juillet 2017  

Il a même une mis au point une sorte de "formule" du bonheur : "Être, avoir et aimer". "Avec l'amour, c'est tout ce qui est en lien avec les relations sociales. Avec avoir, je pense aux choses matérielles pour satisfaire notre niveau de vie. Et puis le troisième pilier, être, c'est tout ce que nous représentons, les réactions positives ou négatives que nous recevons de notre environnement, ce que nous faisons de notre vie", explique le sociologue. 

Dans cette émission Luisa von Richthofen revient sur les raisons du bien-être allemand. Elle nous révèle aussi où on est le plus heureux en Allemagne ! 

+++++++++++++++++++++++++++++++++++

L'impatience des réfugiés sahraouis

C'est cette semaine, jeudi et vendredi 21 et 22 mars, que reprennent les négociations autour du conflit au Sahara occidental. Des négociations entre le Front Polisario et le Maroc menées par l'ancien président allemand Horst Köhler pour tenter de trouver une solution à ce conflit vieux de plus de 40 ans.

Référendum en attente depuis 1991

Depuis la fin de la colonisation espagnole en 1975, le Front Polisario réclame l'indépendance du Sahara occidental. Le Maroc, qui revendique aussi ce territoire, propose son rattachement au Royaume avec une autonomie. Il occupe pour l'heure 80% du territoire, considéré comme "non autonome" par l'ONU. Un référendum d'auto-détermination doit être organisé depuis un cessez-le-feu entre les deux camps en 1991. Mais tout est bloqué depuis cette date.

Entre colère et impatience

En attendant, plus de 170 000 Sahraouis vivent depuis 1975 dans cinq camps de réfugiés non loin de la ville de Tindouf, en Algérie. En plein désert, dans des conditions particulièrement compliquées, tous attendent avec impatience des avancées dans les négociations qui s'ouvrent. Vu d'Allemagne part à leur rencontre dans la seconde partie de ce magazine. 

Retrouvez tous les numéros du magazine Vu d'Allemagne dans la médiathèque ou abonnez-vous au podcast !

Liens