Haïti en pleine incertitude | International | DW | 03.12.2010
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

International

Haïti en pleine incertitude

L'ONU a menacé de partir si les résultats du premier tour de l'élection présidentielle n'étaient pas respectés. Le parti au pouvoir est soupçonné d'organiser la fraude afin d'assurer la victoire de Jude Célestin

Une femme passe devant le palais présidentiel avec les affiches de Michel Martelly et Jude Célestin

Une femme passe devant le palais présidentiel avec les affiches de Michel Martelly et Jude Célestin

Il semble qu'il s'agisse là d'un coup de poker de l'ONU. Son représentant spécial en Haïti, Edmond Mulet, a déclaré que « la communauté internationale va se retirer si la volonté populaire n'est pas respectée ». Une manière de dissuader le pouvoir en place de toute tentative de fraude qui pourrait propulser en tête son candidat, Jude Célestin. Cette déclaration d'Edmond Mulet intervient après le lynchage de douze personnes dans la région de Grand Anse, dans le sud-ouest du pays. Mais ces violences sont liées à l'épidémie du choléra, les personnes qui ont été tuées par la foule semblent avoir été accusées de sorcellerie et d'avoir propagé l'épidémie.

Enfin, jeudi, deux à trois mille personnes ont défilé dans un calme relatif dans les rues de Port-au-Prince pour réclamer l'annulation du scrutin en raison des soupçons de fraudes. Mais Edmond Mulet a également averti que la communauté internationale n’accepterait pas que le président René Préval soit forcé à quitter le pouvoir sous la pression de la rue. Celui-ci devant rester en poste jusqu’à la passation de pouvoir prévue le 7 février 2011.

Radio rumeurs

Le candidat Michel Martelly, star de la musique créole kompas, pourrait ariver en tête du premier tour

Michel Martelly, star de la musique créole kompas, pourrait ariver en tête du premier tour

Les résultats officiels du premier tour de la présidentielle n'ont pas encore été donnés mais déjà, des informations circulent en Haïti sur les candidats qui arriveraient en tête et il ne s'agit pas de Jude Célestin. Rien n'est encore sûr car il s'agit uniquement d’informations colportées par "Radio rumeurs" mais sans surprise, celles-ci ont été relayées par les deux candidats qui seraient en tête. Il s'agit de Mirlande Manigat et de la star de la chanson Michel Martelly qu'on surnomme Sweet Martelly. Ce dernier a même laissé entendre qu'il arriverait devant Mirlande Manigat. Quant à celle-ci, elle a déclaré qu'elle avait « de bonnes chances de gagner les élections. »

Les « fuites » concernant les résultats ont fait faire à ces deux candidats une volte-face assez amusante : vendredi dernier, ils faisaient parti du collectif de candidats réclamant l'annulation du scrutin. Maintenant qu'ils sont peut-être en tête, ils considèrent que le scrutin ne s'est pas déroulé dans de si mauvaises conditions et qu'il doit être poursuivi à son terme. Ce qui prouve qu'ils sont déjà de grands politiques. Le parti au pouvoir, pour sa part, a admis que Jude Célestin pourrait ne pas être présent au second tour. Les résultats sont attendus pour mardi prochain. Le deuxième tour, s’il devait avoir lieu, devrait se tenir le 16 janvier.

Auteur : Jean-Michel Bos

Edition : Philippe Pognan

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !