Guinée: le massacre du 28 septembre est prémédité selon Human Rights Watch | Afrique | DW | 29.10.2009
  1. Inhalt
  2. Navigation
  3. Weitere Inhalte
  4. Metanavigation
  5. Suche
  6. Choose from 30 Languages

Afrique

Guinée: le massacre du 28 septembre est prémédité selon Human Rights Watch

Dans un communiqué publié Mercredi, HRW soutient que l'ordre de tirer sur les manifestants rassemblés au stade de Conakry a été donné par des personnalités de la junte au pouvoir, dont son chef le Capitaine Dadis Camara

default

Le leader de la junte au pouvoir en Guinée, Moussa Dadis Camara en tête des personnes citées par HRW comme auteur du massacre de fin septembre

Human Rights Watch fonde ses allégations sur des témoignages recueillis par ses enquêteurs en Guinée entre le 12 et le 22 octobre. L'organisation de défense des droits humains cite même nommément des personnalités de la junte comme responsables du massacre

Fréjus Quenum / Philippe P.

Publicité
default

Votre avis nous intéresse !

Vous souhaitez réagir à l'actualité, donner votre avis sur le programme ou tout simplement dire bonjour ? Envoyez un courriel à francais@dw.com ou laissez un message sur notre page Facebook DW Francais.

Réagissez à l'actualité sur notre page Facebook !